April 30, 2020 / 7:52 AM / 2 months ago

AccorInvest dit avoir renoncé à solliciter des prêts garantis

AccorInvest, la filiale immobilière du groupe hôtelier Accor, a déclaré jeudi avoir étudié la possibilité de recourir au dispositif de prêt garanti par l’Etat mais avoir décidé de ne pas poursuivre cette démarche pour l’instant. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - AccorInvest, la filiale immobilière du groupe hôtelier Accor, a déclaré jeudi avoir étudié la possibilité de recourir au dispositif de prêt garanti par l’Etat mais avoir décidé de ne pas poursuivre cette démarche pour l’instant.

La société réagissait ainsi à une information rapportée le même jour par BFM Business, selon laquelle elle discutait avec plusieurs banques françaises d’un prêt garanti par l’Etat d’environ 400 millions à 500 millions d’euros.

“AccorInvest a étudié la possibilité de recourir au dispositif de Prêt Garanti par l’Etat et a décidé de ne pas poursuivre cette démarche pour l’instant”, a précisé la société dans une brève réaction transmise à Reuters.

Jean-Michel Bélot, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below