April 29, 2020 / 3:01 PM / a month ago

Air France devra réduire ses vols en cas d'alternative ferroviaire, dit Le Maire

Air France va devoir réduire "drastiquement" ses vols intérieurs sur les trajets où une alternative ferroviaire existe, condition sine qua non à l'aide de l'Etat français, a déclaré mercredi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire. /Photo prise le 13 avril 2020/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Air France va devoir réduire “drastiquement” ses vols intérieurs sur les trajets où une alternative ferroviaire existe, condition sine qua non à l’aide de l’Etat français, a déclaré mercredi le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.

Air France-KLM a annoncé vendredi dernier obtenu une aide de 7 milliards d’euros de la part de la France pour faire face à la quasi-paralysie du trafic aérien mondial provoquée par la pandémie de nouveau coronavirus.

Ce soutien se décompose en un prêt de 4 milliards octroyé par un syndicat de six banques, garanti par l’Etat français à hauteur de 90%, et par un prêt direct de 3 milliards de l’Etat français.

En contrepartie, Air France devra tenir des engagements en termes de rentabilité et d’impact environnemental, parmi lesquels “la réduction de 50% de ses émissions de CO2 par passager et par km entre 2005 et 2030”, a précisé Bruno Le Maire lors d’une audition mercredi devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale.

“Nous voulons qu’Air France réduise de 50% son volume d’emission de CO2 sur ces vols en France metropolitaine d’ici la fin 2024. Cette condition est nouvelle, elle est drastique, elle va nous amener a revoir la mobilité sur le territoire francais”, a-t-il ajouté.

“Dès lors qu’il y a une alternative ferroviaire à des vols intérieurs avec une durée de moins de 2h30, ces vols vont devoir êre drastiquement réduits, et pour tout dire être limités pour un transfert vers un hub”, a-t-il insisté.

L’objectif de 2% de carburants alternatifs durables incorporés dans les réservoirs des avions devra être tenu d’ici 2025, a-t-il par ailleurs indiqué, et les investisseents dans les années à venir devront être fléchés sur le renouvellement de la flotte long et moyen courrier.

Leigh Thomas, avec Marine Pennetier, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below