April 17, 2020 / 1:56 PM / 4 months ago

Wall Street portée par les espoirs de reprise de l'activité économique

La Bourse de New York poursuit sa remontée vendredi dans les premiers échanges. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 2,05% et le Standard & Poor's 500 progresse de 1,69%. /Photo prise le 20 mars 2020/REUTERS/Lucas Jackson

(Reuters) - La Bourse de New York poursuit sa remontée vendredi dans les premiers échanges, soutenue par la perspective d’un prochain déconfinement aux Etats-Unis et l’espoir de voir le secteur pharmaceutique mettre au point d’un traitement de l’infection au coronavirus.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 482,44 points, soit 2,05%, à 24.020,12 points et le Standard & Poor’s 500 progresse de 1,69% à 2.846,94 points.

Le Nasdaq Composite prenait 1,58% à 8.667,50 points à l’ouverture.

Les marchés mondiaux ont salué le plan présenté jeudi soir par Donald Trump pour un redémarrage progressif de la vie économique aux Etats-Unis, qui a éclipsé la contraction historique de la croissance en Chine au premier trimestre (-6,8% sur un an).

L’autre élément encourageant concerne les premiers résultats prometteurs d’un essai clinique sur un traitement potentiel du coronavirus, le remdesivir. Gilead Sciences, à l’origine du développement de cet antiviral, gagne 10,11%.

“Avec la nouvelle d’un possible traitement bénéfique du COVID-19 le jour même où Trump présente son plan pour rouvrir l’économie américaine, il y a de l’optimisme quant à la possibilité qu’un semblant de normalité puisse bientôt revenir”, a déclaré Joshua Mahony, analyste senior chez IG.

S’il porte les actions mondiales, l’appétit pour le risque est en revanche défavorable au dollar, qui baisse de 0,3% face un panier de devises internationales, et aux emprunts d’Etat américains.,

En tête du Dow Jones, Boeing grimpe de 8,87% après avoir annoncé qu’il relancerait la semaine prochaine la production d’avions civils dans l’Etat de Washington.

Contre la tendance, l’action Apple cède 1,28%, pénalisée par une dégradation de Goldman Sachs à “vendre”. Les analystes de la banque anticipent une baisse de 36% de la demande d’iPhone au troisième trimestre et une reprise plus lente que prévu jusqu’au début de l’an prochain.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below