April 17, 2020 / 8:10 AM / a month ago

Gilead grimpe en Bourse, spéculation sur l'efficacité du remdesivir contre le coronavirus

(Reuters) - Gilead Sciences a grimpé de 16% dans les transactions après la clôture de Wall Street après la publication jeudi d’une information de presse faisant état de données partielles encourageantes d’un essai testant la molécule du groupe pharmaceutique américain remdesivir contre le coronavirus.

Gilead Sciences a grimpé de 16% dans les transactions après la clôture de Wall Street après la publication jeudi d'une information de presse faisant état de données partielles encourageantes d'un essai testant la molécule du groupe pharmaceutique américain remdesivir contre le coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Lam

Un hôpital de Chicago traitant des patients gravement atteints par le nouveau coronavirus avec le remdesivir, dans le cadre d'un essai clinique très surveillé, a observé des signes de récupération rapide de la fièvre et des symptômes respiratoires, la quasi-majorité des patients étant sorti de l'hôpital en moins d'une semaine, a rapporté le site spécialisé dans l'information médicale STAT. bit.ly/34Gc00H

Dans un communiqué, Gilead a indiqué que “la totalité des données devait être encore analysée afin de tirer des conclusions de l’essai”.

L’University of Chicago Medicine a également indiqué par courriel que “les données partielles d’un essai clinique en cours sont par définition incomplètes et ne doivent jamais être utilisées pour tirer des conclusions”.

Elle a ajouté que l’information parue sur un forum interne pour les collègues chercheurs concernant des travaux en cours a été diffusée sans autorisation.

Gilead attend les résultats de son étude clinique de phase 3 pour les patients sévèrement atteints par le coronavirus à la fin du mois d’avril et les données supplémentaires d’autres études seront disponibles en mai.

L’Université de Chicago est un des 152 lieux participant à l’essai clinique de Gilead sur des cas graves de coronavirus. Un essai concernant des patients plus faiblement atteints compte 169 sites d’étude.

Il n’existe actuellement aucun traitement approuvé pour le nouveau coronavirus apparu en décembre en Chine et qui a depuis contaminé plus de 2 millions de personnes dans le monde.

Selon le site STAT, l’University of Chicago Medicine a recruté 113 personnes présentant des symptômes sévères du coronavirus dans l’essai de Gilead, la majorité d’entre elles étant sortie de l’hôpital tandis que deux patients sont décédés.

Les “données semblent prometteuses et continuent à soutenir un certain potentiel du médicament chez certains patients atteints de COVID-19”, a commenté Brian Abrahams, analyste de RBC Capital Markets, dans une note de recherche.

“Néanmoins, il y a des limites majeures à la contextualisation et à l’interprétation de ces données”, a-t-il ajouté.

A la Bourse de New York, l’action Gilead, qui a clôturé jeudi à 76,54 dollars, a bondi en après-Bourse de 16% à 89,10 dollars.

L’information sur le remdesivir de Gilead, couplée à l’annonce par Donald Trump d’une réouverture progressive de l’économie américaine, favorise une forte hausse des marchés d’actions mondiaux vendredi. [.EUFR]

Ankur Banerjee à Bangalore et Deena Beasley à Los Angeles, Blandine Hénault pour la version française, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below