April 8, 2020 / 10:48 AM / 4 months ago

L'Iran exhorte le FMI à accéder à sa demande de prêt d'urgence

Le Fonds monétaire international (FMI) ferait preuve d'une discrimination inacceptable s'il refusait d'accorder à l'Iran le prêt de cinq milliards de dollars (4,44 milliards d'euros) qu'il a réclamé pour faire face à la crise du coronavirus, a estimé mercredi le président Hassan Rohani. /Photo prise le 26 septembre 2019/REUTERS/Brendan Mcdermid

DUBAI (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) ferait preuve d’une discrimination inacceptable s’il refusait d’accorder à l’Iran le prêt de cinq milliards de dollars (4,44 milliards d’euros) qu’il a réclamé pour faire face à la crise du coronavirus, a estimé mercredi le président Hassan Rohani.

“J’exhorte les organisations internationales à remplir leurs obligations (...) Nous sommes membres du FMI. Il ne doit pas y avoir de discrimination dans l’octroi des prêts”, a-t-il déclaré dans un discours retransmis à la télévision.

La banque centrale iranienne a fait savoir le 12 mars qu’elle avait demandé au FMI une aide de cinq milliards de dollars via son instrument de financement rapide, ce qui est sans précédent depuis la révolution islamique de 1979.

Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, a accusé dimanche les Etats-Unis de s’opposer à l’octroi de ce prêt.

L’épidémie a fait 3.993 morts en Iran où 64.586 cas ont été recensés, selon le bilan officiel communiqué mercredi. Les déplacements interurbains ont été interdits et les entreprises non essentielles ont reçu l’ordre de cesser leurs activités, mais les autorités ont annoncé la semaine dernière que cette mesure serait progressivement levée à compter du 11 avril.

Hassan Rohani a toutefois précisé mercredi que les entreprises “à haut risque” resteraient fermées jusqu’à nouvel ordre. “Nous devons continuer à lutter contre la maladie tout en poursuivant autant que possible nos activités économiques”, a-t-il ajouté.

(Bilan corrigé par les autorités: bien lire 3.993 décès et 64.586 cas, et pas 4.003 décès et 67.286 cas)

Parisa Hafezi avec Davide Barbuscia, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below