March 30, 2020 / 10:29 AM / 4 months ago

Allemagne: Les "sages" jugent une récession inévitable

Le Conseil allemand des experts économiques a jugé lundi qu'une récession était inévitable au premier semestre en Allemagne compte tenu de l'épidémie de coronavirus qui pourrait provoquer une contraction du PIB de la première économie de la zone euro de 5,4% cette année. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

BERLIN (Reuters) - Le Conseil allemand des experts économiques a jugé lundi qu’une récession était inévitable au premier semestre en Allemagne compte tenu de l’épidémie de coronavirus qui pourrait provoquer une contraction du PIB de la première économie de la zone euro de 5,4% cette année.

Le scénario de référence de ce conseil, composé de cinq économistes chargés de conseiller le gouvernement d’Angela Merkel, prévoit une contraction de l’économie de 2,8% cette année avant de potentiellement rebondir de 3,7% l’année prochaine.

Une courbe de récession en forme de V plus marquée, avec des arrêts généralisés de la production ou un prolongement des mesures de santé publique pourrait toutefois entraîner une contraction plus forte, de 5,4%, cette année avant de rebondir de 4,9% en 2021, prévient-il.

“La reprise naissante a été stoppée par l’épidémie de coronavirus”, écrivent les “sages” dans leur rapport remis le 23 mars au gouvernement mais rendu public seulement ce lundi. “L’économie allemande va considérablement diminuer en 2020.”

La récession se définit par deux trimestres consécutifs de recul du PIB.

L’Allemagne a fait sauter la semaine dernière ses verrous budgétaires et annoncé un plan d’aide économique massif de plus de 750 milliards d’euros pour tenter d’amortir le choc économique dû à l’épidémie qui a contaminé plus de 57.000 personnes contaminées et fait 455 morts dans le pays.

Depuis mi-mars, les écoles, les commerces, les restaurants, les aires de jeux et les équipements sportifs ont fermé et de nombreuses entreprises ont suspendu leur activité, et ces mesures devraient se poursuivre jusqu’au moins le 20 avril, selon le chef de la chancellerie fédérale Helge Braun.

Michelle Martin, version française Marine Pennetier, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below