March 27, 2020 / 3:29 PM / 3 months ago

PSA: Des mesures pour redémarrer les usines, trop tôt pour les syndicats

PARIS (Reuters) - PSA a présenté vendredi à ses syndicats des mesures sanitaires renforcées pour permettre une reprise progressive de la production de ses usines en Europe, suspendue à cause du coronavirus, à commencer par deux sites français dont les organisations syndicales jugent une réouverture prématurée.

PSA a présenté vendredi à ses syndicats des mesures sanitaires renforcées pour permettre une reprise progressive de la production de ses usines en Europe, suspendue à cause du coronavirus, à commencer par deux sites français dont les organisations syndicales jugent une réouverture prématurée. /Photo prise le 31 octobre 2019/REUTERS/Charles Platiau

“Le groupe a défini un protocole sanitaire de renforcement des gestes barrières avec l’appui des équipes médicales”, a expliqué le constructeur dans un communiqué. “Un calendrier de reprise progressive et sécurisée est à l’étude.”

PSA, qui a suspendu jusqu’au 27 mars la production de toutes ses usines en Europe, n’a pas donné de date de reprise de l’activité dans son communiqué.

Mais sur les sites de Valenciennes et Douvrin, dans le Nord, un redémarrage progressif sur la base du volontariat a été évoqué en CSE dès la semaine prochaine.

“Le protocole présenté est assez robuste mais le moment n’est pas encore venu. Nous jugeons une reprise du travail prématurée, au moins tant que le pic de l’épidémie ne sera pas derrière nous”, a dit à Reuters Sébastien Leroy, responsable CFTC sur le site de boîtes de vitesse de Valenciennes.

La direction a dit aux syndicats envisager de redémarrer l’activité du site à compter de lundi, 30 mars, avec un effectif ramené à 200 personnes, soit un dixième de l’effectif habituel, et une production limitée à 70 boîtes de vitesse par jour.

Dans l’usine de Douvrin, où une reprise progressive de la production de moteurs est envisagée pour le 3 avril, une majorité des syndicats ont rendu un avis défavorable, ont dit à Reuters trois responsables syndicaux.

“Comment s’y retrouver ? On se prépare à une prolongation du confinement partout en France et pendant ce temps, PSA organise le déconfinement”, commente Jean-Pierre Mercier, représentant CGT.

Le protocole élaboré par PSA, et que le groupe entend faire auditer avant tout redémarrage, prévoit la prise de température, le port du masque avec dotation individuelle quotidienne, le respect des distances entre personnes dans les salles de réunion, à chaque poste ou dans les zones de pause avec marquage au sol et le maintien des portes ouvertes (sauf portes coupe-feu) afin d’éviter le contact avec les poignées.

Il prévoit aussi le nettoyage et la désinfection des outils et des surfaces de travail toutes les 60 minutes, un temps d’attente de trois heures lors de tout échange de pièces de main à main, un allongement des pauses de cinq minutes pour le lavage des mains et le doublement des lignes de bus de ramassage pour garantir l’espacement entre les passagers.

Au-delà des usines de mécanique et d’assemblage de véhicules, une démarche identique est prévue pour le réseau commercial et les sites tertiaires du groupe, a ajouté PSA.

“Nous ne ferons aucun compromis sur la santé de nos salariés, afin que le redémarrage industriel nécessaire à la pérennité de l’entreprise puisse se faire dans des conditions optimales”, a déclaré le président du directoire Carlos Tavares cité dans le communiqué.

Edité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below