March 19, 2020 / 7:05 AM / 3 months ago

Coronavirus: La Fed agit pour les fonds de placement monétaires

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi un troisième programme d'urgence en deux jours pour faire face aux retombées économiques de l'épidémie de coronavirus, destiné cette fois à préserver les fonds de placement sur le marché monétaire d'éventuels mouvements de retraits massifs de la part d'investisseurs désireux de récupérer des liquidités. /Photo d'archives/REUTERS/Leah Millis

WASHINGTON/NEW YORK (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi un troisième programme d’urgence en deux jours pour faire face aux retombées économiques de l’épidémie de coronavirus, destiné cette fois à préserver les fonds de placement sur le marché monétaire d’éventuels mouvements de retraits massifs de la part d’investisseurs désireux de récupérer des liquidités.

Le dispositif dévoilé mercredi consiste à accorder des prêts d’une durée pouvant aller jusqu’à un an aux institutions financières apportant en collatéral des actifs de haute qualité tels que des bons du Trésor américain acquis auprès de fonds de placement sur le marché monétaire.

La Fed espère ainsi inciter les banques à acheter des actifs auprès de ces fonds pour éviter à ces derniers de devoir vendre des placements au rabais s’ils subissaient la pression de particuliers ou d’entreprises souhaitant récupérer de l’argent.

Les fonds de placement sur le marché monétaire sont censés proposer des investissements à faible risque aux ménages et aux entreprises à partir d’actifs de haute qualité tels que de la dette souveraine ou des obligations d’entreprise de court terme, ce qu’on appelle le papier commercial.

Ce secteur représente 3.800 milliards de dollars (près de 3.500 milliards d’euros).

Ces placements ne sont toutefois pas couverts par des mécanismes tels que ceux protégeant les dépôts bancaires et l’un des épisodes marquants de la crise financière de 2008 est intervenu avec la chute du Reserve Primary Fund, victime d’investissements mal avisés dans le papier commercial de la banque Lehman Brothers.

Ces fonds de placement n’ont pour l’instant pas été confrontés à des demandes massives de remboursements et leurs actifs ont progressé de près de 94 milliards de dollars la semaine dernière mais la demande de liquidités des investisseurs a aussi augmenté avec la panique sur les marchés financiers.

Et “si les marchés continuent comme ça plusieurs jours ou plusieurs semaines, les choses pourraient changer”, dit Peter Crane, président et directeur de la rédaction de Crane Data - Money Fund Intelligence, une publication spécialisée.

La Fed a en outre déclaré qu’elle exclurait tout actif acquis auprès d’un fonds de placement sur le marché monétaire du calcul des ratios de fonds propres des banques, ce qui constitue une incitation supplémentaire pour ces dernières à se tourner vers ces fonds.

Howard Schneider à Washington et Megan Davies à New York, avec David Randall,; version française Bertrand Boucey, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below