March 13, 2020 / 9:29 PM / 4 months ago

Spectaculaire rebond à Wall Street

(Reuters) - La Bourse de New York a fini la semaine sur une hausse spectaculaire de 9,36% vendredi, après l’instauration de l’urgence nationale, annoncée par Donald Trump pour lutter contre la propagation du coronavirus.

La Bourse de New York a fini la semaine sur une hausse spectaculaire de 9,36% vendredi. L'indice Dow Jones a gagné 1.985 points. Le S&P-500, plus large, a pris 9,29%. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 9,35%. /Photo prise le 13 mars 2020/REUTERS/Lucas Jackson

L’indice Dow Jones a gagné 1.985 points à 23.185,62.

Le S&P-500, plus large, a pris 230,38 points, soit 9,29%, à 2.711,02.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 673,07 points (9,35%) à 7.874,88 points.

Avant même la décision de Donald Trump, qui ouvre la voie au déblocage de 50 milliards de dollars, les investisseurs avaient été rassurés entre autres par les injections de liquidités d’un montant total de 1.500 milliards de dollars (1.350 milliards d’euros) annoncées par la Réserve fédérale américaine après les nouvelles mesures d’assouplissement de sa politique monétaire décidées jeudi par la Banque centrale européenne (BCE).

La Commission européenne a annoncé de son côté une première enveloppe de 37 milliards d’euros, Berlin assure disposer de 500 milliards d’euros mobilisables en cas de besoin, et aux Etats-Unis, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a évoqué des progrès dans les discussions entre la Maison blanche et le Congrès sur des mesures de soutien..

VALEURS

Tous les indices sectoriels ont fini en hausse et celui des valeurs financières a gagné 13,23%, la perspective de nouvelles mesures de la Réserve fédérale ayant fait grimper les rendements du Trésor.

Le secteur du voyage durement malmené par la crise sanitaire s’est également redressé. Les hôteliers Marriott International, Hilton Worldwide Holdings et Hyatt ont tous gagné au moins 1%.

Boeing bondit de 9,92%, mais a toutefois subi la plus forte baisse hebdomadaire de son histoire. Apple, qui est l’un de principaux contributeurs de l’envolée du S&P 500 et du Dow Jones, gagne 11,98%, après l’annonce de l’ouverture prochaine de 42 magasins en Chine.

Chuck Mikolajczak, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below