March 12, 2020 / 8:58 AM / 5 months ago

Coronavirus: Vers une contraction du PIB de l'Allemagne en 2020

L'économie allemande devrait se contracter de 0,1% cette année du fait des répercussions de la pandémie de nouveau coronavirus avant de rebondir en 2021 avec une croissance de 2,3% du produit intérieur brut (PIB), /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

BERLIN (Reuters) - L’économie allemande devrait se contracter de 0,1% cette année du fait des répercussions de la pandémie de nouveau coronavirus avant de rebondir en 2021 avec une croissance de 2,3% du produit intérieur brut (PIB), selon les prévisions de l’institut allemand IfW Kiel publiée jeudi.

“A l’heure actuelle, il est impossible de chiffrer précisément l’impact économique du nouveau coronavirus”, a déclaré Stefan Kooths, économiste chez IfW, en précisant que de nombreux aléas entouraient cette prévision, établie sur l’hypothèse d’un reflux de la pandémie en milieu d’année.

De son côté l’institut munichois Ifo a annoncé jeudi que 56% des entreprises allemandes étaient pénalisées par la crise sanitaire actuelle, les répercussions négatives étant les plus marquées dans les secteurs du tourisme et de l’hébergement.

D’après cette enquête effectuée auprès de près de 3.400 entreprises, 63% des entreprises du secteur manufacturier se disent impactées.

Une majorité d’entre elles souffrent principalement des annulations ou des reports des voyages d’affaires et la moitié d’entre elles évoquent des problèmes avec les matières premières ou les composants.

Près de la moitié des entreprises du secteur des services sont concernées, principalement en raison d’une diminution de la demande et des annulations de réservations et de grands événements comme des foires ou des conférences.

Dans le secteur de l’hébergement, 79% des entreprises sont touchées et cette proportion monte à près de 96% dans le secteur du tourisme.

Par ailleurs, 63% des entreprises du secteur commercial sont pénalisées par des retards d’approvisionnement et la réduction de la demande.

Les craintes d’une récession de la première économie européenne n’ont cessé de progresser depuis le début de cette crise sanitaire et le gouvernement allemand a prévenu que les industries exportatrices - largement majoritaires dans le tissu économique du pays - seraient confrontées à des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement.

Madeline Chambers ; version française Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below