March 10, 2020 / 9:19 AM / 18 days ago

Les actions européennes tentent un rebond, espoirs de relance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mardi, effaçant une petite partie des pertes subies la veille, en profitant d’un rebond des cours du pétrole et d’un regain d’espoir dans l’efficacité des mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus et éviter une récession.

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse en début de séance mardi. À Paris, le CAC 40 gagne 2,88% à 08h45 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 2,11% et à Francfort, le Dax avance de 2,55%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, le CAC 40 gagne 2,88% à 4843,29 points à 08h45 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 2,11% et à Francfort, le Dax avance de 2,55%.

L’indice EuroStoxx 50 est en hausse de 2,77%, le FTSEurofirst 300 de 1,87% et le Stoxx 600 de 2,75%.

Ce dernier a chuté de 7,44% lundi et le CAC 40 de 8,39%, leur plus lourde chute en pourcentage sur une séance depuis octobre 2008, en réaction à la baisse de 25% des cours du pétrole, qui a alimenté les craintes d’une dégradation du marché du crédit, un facteur d’instabilité supplémentaire pour des marchés déjà mis à l’épreuve par l’épidémie de coronavirus et le risque de ralentissement marqué de l’économie mondiale.

Signe que l’inquiétude est encore loin d’avoir disparu, la Bourse de Milan ne remonte que timidement (+0,62%) après l’annonce de mesures de confinement pour l’ensemble du pays.

Les marchés placent désormais leurs espoirs dans la capacité des banques centrales d’une part, des gouvernements d’autre part, à soutenir le crédit et l’activité pour favoriser le redémarrage de l’activité des entreprises et la consommation des ménages.

La Banque centrale européenne (BCE) devrait annoncer jeudi un nouveau paquet de mesures de soutien qui pourraient conjuguer baisse de taux et rachats de dettes d’entreprises; de son côté, la Réserve fédérale pourrait décider dans huit jours d’une nouvelle réduction du coût du crédit.

Aux Etats-Unis, Donald Trump a évoqué lundi la possibilité d’une baisse de la fiscalité sur les salaires et doit rencontrer dans la journée les responsables du Congrès avant de tenir une conférence de presse.

En Europe, les 27 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union doivent s’entretenir par visioconférence à partir de 16h00 GMT pour étudier les moyens de faire face à la crise.

“Il est évident que cette fois encore, les baisses de taux déjà escomptées ne suffiront pas à elles seules - elles doivent faire partie d’un dispositif plus complet, comme l’a montré la Chine”, souligne Salman Baig, gérant d’Unigestion, dans une note.

Les contrats à terme sur les grands indices boursiers américains suggèrent que le rebond devrait aussi concerner Wall Street avec une hausse d’environ 3%.

VALEURS

Le rebond profite général en Europe profite en premier lieu aux secteurs les plus durement éprouvés lundi: celui du pétrole et du gaz reprend 4,45%, celui des matières premières 5,37% et celui des banques 4,55%.

Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, le géant minier Rio Tinto gagne 7,66%, la compagnie pétrolière Easyjet 7,33%, le groupe parapétrolier Saipem 6,34%.

A Paris, Total (+5,66%), Renault (+7,88%) et ArcelorMittal (+4,08%) figurent dans le peloton de tête du CAC 40.

Plus forte hausse du SBF 120, CGG gagne 7,97%; le titre avait cédé plus de 37% lundi.

A Francfort, Infineon gagne 6,32% après le feu vert des autorités américaines au rachat de Cypress Semiconductor.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,85% au terme d’une séance volatile qui a suivi une chute de plus de 5% lundi. Le gouvernement japonais doit dévoiler dans la journée un nouveau plan de relance économique censé amortir l’impact de l’épidémie.

En Chine, l’indice CSI 300 a pris 2,14% et la Bourse de Shanghai a gagné 1,82%.

Les autorités sanitaires chinoises ont indiqué mardi avoir confirmé la veille 19 nouveaux cas de contamination au coronavirus, un chiffre en constante baisse depuis le 6 mars. Par ailleurs, le déplacement à Wuhan, premier foyer de l’épidémie, du président Xi Jinping entretient l’espoir d’un retour très progressif à la normale de l’activité sociale et économique.

A WALL STREET

La Bourse de New York a connu lundi sa pire séance depuis la crise financière de 2008. L’indice Dow Jones a plongé de 7,79% à 23.851,02 points et le S&P-500 a lâché 7,60% à 2.746,56 points. De son côté, le Nasdaq Composite a perdu 7,29% à 7.950,68 points.

Les onze grands indices sectoriels du S&P 500 ont tous terminé largement dans le rouge, le plus gros recul affectant les valeurs de l’énergie (-20,08%) et de la finance (-10,91%).

Apple a perdu 7,9%. Des statistiques ont montré que la marque avait vendu moins de 500.000 smartphones en Chine au cours du mois de février sur fond de coronavirus.

TAUX

Le retour, même prudent, des investisseurs sur les actions se traduit par une remontée des rendements obligataires après une forte baisse lundi: celui du Bund allemand à dix ans reprend près de huit points de base à -0,743% contre -0,909% au plus bas la veille et son équivalent américain plus de 17 points à 0,6849% après être tombé la veille à un plus bas historique de 0,3180%.

CHANGES

Comme les grands indices boursiers, le dollar reprend quelques couleurs au lendemain de sa plus forte baisse depuis trois ans face à un panier de devises de référence : l’indice dollar regagne 0,71% et la hausse du billet vert dépasse 1% face au yen et à l’euro, revenu sous 1,14.

PÉTROLE

Les cours du brut remontent, eux aussi mais n’effacent qu’une petite partie de la chute provoquée la veille par le choix de l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial, de déclencher une guerre des prix avec la Russie.

Le Brent gagne 6,55% à 36,61 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 7,58% à dollars.

Tous deux avaient cédé autour de 25% lundi, leur pire performance depuis 1991, pour retomber à leur niveau de février 2016.

édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below