March 4, 2020 / 1:13 PM / a month ago

Wall Street devrait reprendre des couleurs au lendemain de la Fed

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait rebondir mercredi à l’ouverture et les Bourses européennes évoluent en hausse à mi-séance au lendemain de la baisse de taux de la Réserve fédérale qui pourrait inciter la Banque centrale européenne à lui emboiter le pas. Après avoir perdu près de 3% mardi dans le sillage de la décision de la Fed, les indices de Wall Street pourraient gagner environ 2,4% à l’ouverture, d’après les contrats à terme sur indices.

Les Bourses européennes évoluent en hausse à mi-séance. À Paris, le CAC 40 prend 1,66%. À Francfort, le Dax s'octroie 1,55% et à Londres, le FTSE gagne 1,9%. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton

À Paris, le CAC 40 prend 1,66% à 5.482,66 vers 12h30 GMT. À Francfort, le Dax s’octroie 1,55% et à Londres, le FTSE gagne 1,9%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 1,78%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,74% et le Stoxx 600 de 1,83%.

Sans attendre sa réunion prévue dans deux semaines, la Réserve fédérale a annoncé mardi en cours de séance à une baisse de 50 points de base (pdb) de l’objectif de taux des “fed funds”, une mesure d’urgence destinée à protéger la première économie du monde contre les effets du coronavirus.

Pour Christian Scherrman, économiste de DWS, la décision de la Fed suscite toutefois une inquiétude sur “la possibilité que les marchés perdent confiance en son indépendance, certains acteurs du marché et le président Trump ayant pu fortement pousser dans cette direction, et sur le fait que la Fed puisse potentiellement percevoir plus de risques que les marchés”.

“Les investisseurs vont maintenant attendre la décision de la Banque centrale européenne, qui a déjà annoncé qu’une réponse monétaire n’était pas à l’ordre du jour, ce qui signifie que sa présidence Christine Lagarde va probablement travailler sur un ensemble de mesures fiscales”, estime Pierre Veyret chez ActivTrades.

Le marché monétaire évalue dorénavant à 90% la probabilité d’une baisse de taux de 10 points de base de la part de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine prochaine.

Après la Fed, la banque centrale d’Australie et celle de Malaisie, mardi, l’Autorité monétaire de Hong Kong a réduit mercredi son principal taux directeur, de 50 pdb à 1,5%.

Sur le plan de la politique américaine, Joe Biden a remporté mardi les primaires de neuf Etats, mais Bernie Sanders s’est adjugé la Californie, le plus gros enjeu de ce “Super Tuesday”, ce qui promet un coude-à-coude pour l’investiture démocrate en vue de l’élection présidentielle de novembre.

VALEURS EN EUROPE

Tous les indices sectoriels européens sont en hausse à commencer par l’indice Stoxx lié aux ressources de base (+2,43%) avec la hausse des cours des métaux industriels. Le titre ArcelorMittal est en tête du CAC 40 avec un gain de 2,87% et Rio Tinto prend 3,55% à Londres.

Eurofins Scientific grimpe de 8,73%, en tête du Stoxx 600, après de solides résultats annuels et Soitec prend 8,94% après avoir confirmé ses prévisions 2020.

A Milan, Exor, la holding financière de la famille italienne Agnelli, gagne 3,41% après avoir annoncé la vente du réassureur PartnerRe au français Covéa pour 9 milliards de dollars (environ 7,3 milliards d’euros).

Dialog Semiconductor s’adjuge 3,73% après avoir publié ses résultats trimestriels et dit prévoir un retour à la normale de la chaîne d’approvisionnement des semi-conducteurs au deuxième trimestre.

CHANGES

Du côté des changes, le dollar prend 0,2% face à un panier de devises de référence après avoir atteint la veille un plus bas de deux mois et même un creux d’environ cinq mois contre le yen.

L’euro recule sous 1,115 dollar.

Les marchés n’ont pas eu de réaction à la publication des résultats définitifs des enquêtes PMI des services qui ont montré que l’activité du secteur privé dans la zone euro avait très largement résisté aux effets du coronavirus en février.

L’après-midi sera animé par la parution de l’enquête ADP sur l’emploi privé pour février, à 13h15 GMT, et de l’indice ISM des services, à 15h00 GMT.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans est tombé mardi sous la barre de 1% pour la première fois de son histoire, touchant un plus bas à 0,906% avant de finir la séance à 1,0170%. Il revient désormais à l’équilibre, autour de 1,005%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans reprend deux points de base, à -0,612%.

PÉTROLE

Les cours pétroliers sont en hausse, portés par des anticipations d’une réduction plus importante de la production de brut par les pays l’Opep et ses alliés, qui se réuniront jeudi et vendredi à Vienne.

Le baril de Brent gagne 1,58% à 52,68 dollars et celui du brut léger américain prend 1,5% à 47,89 dollars.

édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below