February 10, 2020 / 7:40 PM / 2 months ago

Renault: Le nouveau DG bien mieux payé que son prédécesseur

Le nouveau directeur général de Renault, Luca De Meo, sera mieux payé que son prédécesseur à la tête du constructeur automobile français, avec une rémunération avoisinant potentiellement six millions d'euros en fonction de ses performances et de celles du titre Renault. /Photo prise le 9 janvier 2020/REUTERS/François Lenoir

PARIS (Reuters) - Le nouveau directeur général de Renault, Luca De Meo, sera mieux payé que son prédécesseur à la tête du constructeur automobile français, avec une rémunération avoisinant potentiellement six millions d’euros en fonction de ses performances et de celles du titre Renault.

L'ex-patron de Seat (groupe Volkswagen), qui prendra ses fonctions le 1er juillet prochain, s'est vu attribuer une rémunération fixe de 1,3 million d'euros, une part variable représentant jusqu'à 150% de sa rémunération fixe et l'attribution de 75.000 actions de performance, selon un document disponible sur le site du groupe bit.ly/31Jy48U.

Au total, sa rémunération potentielle sera supérieure de 57% à celle de Thierry Bolloré, son prédécesseur.

Révoqué en octobre de son poste de directeur général, ce dernier disposait pour sa part d’un fixe de 900.000 euros, d’une part variable de 125% et de 50.000 actions de performance, soit un package potentiel de l’ordre de 3,7 millions au cours de Bourse actuel.

Jean-Michel Bélot et Benoît Van Overstraeten, édité par Nicolas Delame.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below