February 6, 2020 / 6:45 AM / 13 days ago

Pékin va réduire de moitié les taxes sur certains produits US

PEKIN (Reuters) - La Chine a annoncé jeudi qu’elle allait réduire de moitié les droits de douane supplémentaires imposés depuis l’an dernier sur plus de 1.700 produits importés des Etats-Unis, conformément à l’engagement pris dans le cadre de l’accord commercial de “phase 1” signé le mois dernier avec Washington.

La Chine a annoncé jeudi qu'elle allait réduire de moitié les droits de douane supplémentaires imposés depuis l'an dernier sur plus de 1.700 produits importés des Etats-Unis, conformément à l'engagement pris dans le cadre de l'accord commercial de "phase 1" signé le mois dernier avec Washington. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song

Les deux plus grandes puissances économiques mondiales ont formellement signé le 15 janvier une trêve après 18 mois de conflit commercial marqués par des relèvements de droits de douane réciproques.

Le ministère chinois des Finances a indiqué jeudi que les droits de douane supplémentaires appliqué sur certains produits américains seraient ramenés à partir du 14 février à 05h01 GMT de 10% à 5% et de 5% à 2,5% pour d’autres catégories de biens.

Le ministère n’a pas précisé la valeur globale des importations concernées par cette mesure mais la Chine avait annoncé l’an dernier un relèvement de 5% à 10% de ses droits de douane, à compter du 1er septembre 2019, sur 75 milliards de dollars de produits américains.

Dans un communiqué distinct, le ministère chinois des Finances a déclaré que cet abaissement des droits de douane correspondait à celui annoncé par les Etats-Unis, censé lui aussi entrer en vigueur le 14 février.

Des ajustements supplémentaires dépendront de l’évolution des relations bilatérales sur les plans économique et commercial, a-t-il dit.

Cette annonce a contribué à rassurer les marchés financiers alors que la Chine est confrontée à une épidémie de coronavirus faisant craindre un ralentissement plus marqué que prévu de sa croissance économique.

Cette crise sanitaire pourrait néanmoins avoir un impact sur les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

D’après le journal Global Times, qui cite sans le nommer un expert commercial proche du gouvernement chinois, Pékin envisage d’invoquer une clause de l’accord de phase 1 permettant de retarder sa mise en oeuvre en cas de “catastrophe naturelle ou autre événement imprévu”.

Le ministre américain de l’Agriculture, Sonny Perdue, a jugé mercredi que les Etats-Unis devraient se montrer compréhensifs si l’épidémie de coronavirus empêchait la Chine d’augmenter ses achats de produits agricoles américains conformément à ses engagements dans l’accord de phase 1.

Interrogé sur l’information du Global Times, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a invité à se tourner vers les administrations compétentes sur le sujet.

version française Jean Terzian et Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below