February 5, 2020 / 9:16 AM / 5 months ago

Début de séance hésitant en Europe avant les PMI des services

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé en début de séance mercredi après deux séances de rebond, dans l’attente de nouvelles indications sur l’impact économique de l’épidémie de coronavirus en Chine.

A Paris, le CAC 40 gagnait 0,06% vers 08h35 GMT alors qu'à Londres, le FTSE 100 cédait 0,33% et qu'à Francfort, le Dax progressait de 0,09%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

A Paris, le CAC 40 gagnait 0,06% à 5.938,44 points vers 08h35 GMT alors qu’à Londres, le FTSE 100 cédait 0,33% et qu’à Francfort, le Dax progressait de 0,09%.

L’indice EuroStoxx 50 est pratiquement inchangé, le FTSEurofirst 300 recule de 0,18% mais le Stoxx 600 progresse de 0,18%.

Ce dernier a gagné 1,89% sur les deux dernières séances et le CAC 40 2,22%.

Pékin a annoncé une nouvelle aggravation du bilan humain de l’épidémie de coronavirus qui a débuté à Wuhan, avec 490 morts et 24.324 cas d’infection recensés mardi soir dans le pays. Cette hausse du nombre de décès est la plus marquée sur 24 heures depuis le début de l’épidémie.

Les investisseurs ont toutefois appris que, selon une information de la télévision chinoise, des chercheurs de l’université de Zhejiang avaient mis au point un traitement efficace pour les personnes contaminées par le coronavirus.

Toujours en Chine, sans surprise, la croissance du secteur des services a ralenti en janvier selon les résultats définitifs de l’enquête Caixin-Markit, l’indice PMI sectoriel revenant à 51,8 après 52,5 en décembre sur fond de baisse des prix et des nouveaux contrats.

Les PMI des services en Europe vont animer le début de séance en donnant de premières indications quant à l’impact du coronavirus sur la confiance des entreprises du secteur.

Les autorités monétaires du monde entier surveillent de près les retombées économiques du virus: la Banque du Japon a assuré mercredi qu’elle était prête à assouplir davantage sa politique monétaire si la reprise de l’économie de l’archipel était compromise.

Aux Etats-Unis, on suivra à 13h15 GMT les résultats de l’enquête mensuelle ADP sur l’emploi privé en janvier, 48 heures avant la publication du rapport mensuel du département du Travail, et à 15h00 ceux de l’enquête ISM sur l’activité des services.

VALEURS

La plus forte baisse sectorielle en Europe est pour le compartiment des services aux collectivité, qui cède près de 0,4%.

Par ailleurs, Adidas et Puma perdent plus de 1% après l’avertissement lancé par Nike mardi soir sur l’impact financier probable du coronavirus.

A Paris, BNP Paribas perd 0,21% après avoir revu en légère baisse son objectif de rendement des fonds propres tangibles pour cette année.

Plus lourdement sanctionné, Siemens abandonne 1,59% après des trimestriels inférieurs aux attentes.

La baisse la plus spectaculaire au sein du Stoxx 600 est pour le groupe britannique de produits du tabac Imperial Brands, qui chute de 10,24% après avoir annoncé que les nouvelles règles américaines sur le vapotage allaient peser sur ses résultats.

A la hausse, Vinci prend 1,96% après des résultats solides et qui devraient encore progresseer cette année, bien qu’à un rythme ralenti.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,02%, profitant de l’élan donné par Wall Street et de la dépréciation marquée du yen la veille.

En Chine, l’indice SSE Composite de Shanghai a gagné 1,25%, toujours porté par les espoirs de voir les autorités politiques et monétaires annoncer de nouvelles mesures de soutien à l’économie et aux marchés.

A noter aussi, le recul de près de 0,9% du dollar de Singapour, la banque centrale locale ayant évoqué la possibilité d’une baisse de taux pour contrer l’impact économique de l’épidémie en Chine.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi au terme d’une séance durant laquelle l’intervention massive de la banque centrale de Chine a dissipé en partie les inquiétudes liées aux conséquences économiques de l’épidémie au coronavirus.

L’indice Dow Jones a gagné 407,82 points à 28.807,63, soit une progression de 1,44%, son plus fort gain en pourcentage depuis le 13 août dernier. Le S&P-500, plus large, a pris 48,67 points, soit 1,50%, à 3.297,59, signant sa plus forte progression sur un jour en près de six mois.

Etablissant un nouveau record, le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 194,57 points (2,10%) à 9.467,97 points.

TAUX

Les rendements des emprunts d’Etat de référence de la zone euro poursuivent leur remontée, à -0,387% pour le Bund allemand à dix ans, qui avait déjà repris près de trois points de base mardi.

Aux Etats-Unis, celui des Treasuries à dix ans a pris jusqu’à plus de huit points de base mardi pour repasser au-dessus de 1,60% pour la première fois en une semaine.

CHANGES

Sur le marché des devises, le dollar est pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence et l’euro se stabilise autour de 1,1040 dollar avant la publication des indices PMI des services.

Le yuan chinois se replie, ce qui permet au billet vert de repasser au-dessus du seuil des 7,0 yuans, signe que la prudence sur l’impact de l’économie reste de mise.

PÉTROLE

Le marché pétrolier reste soutenu par l’espoir de voir l’Opep et ses alliés réduire davantage leur production pour contrer une dégradation de la demande. Ce facteur l’emporte sur l’annonce par l’American Petroleum Institute (API) d’une hausse de 4,2 millions de barils, nettement supérieure aux attentes, des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le Brent gagne 0,59% à 54,28 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,54% à 49,88 dollars.

Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below