February 3, 2020 / 10:25 PM / 4 months ago

Alphabet: Plus faible croissance du CA au 4e trimestre depuis cinq ans

SAN FRANCISCO (Reuters) - Alphabet, société mère de Google, a fait état lundi de la plus mauvaise croissance de son chiffre d’affaires pour un quatrième trimestre depuis 2015, avec un résultat inférieur aux attentes des analystes, alors que ses concurrents les ont dépassées.

Alphabet, société mère de Google, a fait état lundi de la plus mauvaise croissance de son chiffre d'affaires pour un quatrième trimestre depuis 2015, avec un résultat inférieur aux attentes des analystes, alors que ses concurrents les ont dépassées. /Photo prise le 15 octobre 2019/REUTERS/Eduardo Munoz

Le titre perdait environ 3% dans les échanges après-bourse.

La firme a annoncé séparément le chiffre d’affaires de son unité de “cloud computing” et celui des recettes publicitaires générées par YouTube, qui s’élèvent respectivement à 2,61 et 4,72 milliards de dollars au quatrième trimestre.

Première vitrine du web pour les annonceurs depuis une décennie, Alphabet est devenue le mois dernier la quatrième société cotée à dépasser 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Les investisseurs craignent toutefois que cette domination soit remise en cause par les enquêtes des autorités de tutelle dont Google fait l’objet et par la concurrence d’Amazon.com ou de Facebook à l’échelle mondiale.

Google avait déjà enregistré l’an dernier un ralentissement de la croissance de son chiffre d’affaires publicitaire, que sa direction a expliqué par les taux de change et des changements ponctuels de produits.

Les dépenses ont en revanche grimpé en flèche avec l’embauche de plusieurs milliers de vendeurs, la construction de nouveaux centres de traitement des données et le lancement de matériel.

Les résultats du quatrième trimestre ont confirmé ces tendances. Le chiffre d’affaires mondial s’élève à 46,08 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 17%, alors que les analystes financiers s’attendaient en moyenne à 46,94 milliards.

Les dépenses ont quant à elle augmenté de 18,5% par rapport à l’an dernier pour atteindre 36,809 milliards de dollars.

Le bénéfice s’élève quant à lui à 10,67 milliards de dollars, soit 15,35 dollars par action. Les analystes tablaient sur 8,787 milliards de dollars et 12,53 dollars par action.

Paresh Dave, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below