January 30, 2020 / 12:04 PM / 4 months ago

L'alliance Renault-Nissan est solide mais il y a urgence, selon Senard

Le partenariat entre Renault et Nissan demeure solide mais les composantes de l'alliance partagent un sentiment d'urgence, a déclaré jeudi Jean-Dominique Senard (en photo). /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Le partenariat entre Renault et Nissan demeure solide mais les composantes de l’alliance partagent un sentiment d’urgence, a déclaré jeudi Jean-Dominique Senard.

Le président de Renault et de l’alliance a fait cette déclaration après une réunion du conseil opérationnel de Renault, Nissan et Mitsubishi à Yokohama, au Japon, alors que l’attelage traverse une zone de turbulences depuis l’arrestation de son patron historique, Carlos Ghosn, en novembre 2018.

Le directeur général de Nissan, Makoto Uchida, a pour sa part fait savoir que sa marque prendrait la main en Chine, Renault en Europe et Mitsubishi en Asie du Sud-Est.

Les trois constructeurs doivent par ailleurs dévoiler en mai des plans stratégiques de moyen terme révisés, a précisé Makoto Uchida.

Naomi Tajitsu, version française Simon Carraud et Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below