January 29, 2020 / 9:34 AM / 5 months ago

Le rebond des actions se poursuit, les résultats en soutien

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent en début de séance mercredi, les résultats de société favorisant la poursuite du rebond entamé la veille en dépit de l’aggravation continue du bilan de l’épidémie de coronavirus en Chine.

Les principales Bourses européennes progressent en début de séance mercredi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,59%. A Londres, le FTSE 100 prend 0,32% et à Francfort, le Dax avance de 0,17%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, le CAC 40 gagne 0,59% à 5.960,66 points vers 09h05 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,32% et à Francfort, le Dax avance de 0,17%.

L’indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,47%, le FTSEurofirst 300 de 0,49% et le Stoxx 600 de 0,58%.

En Chine, le bilan de l’épidémie de coronavirus s’est alourdi à 132 morts et près de 1.500 cas supplémentaires de contamination ont été recensés selon le dernier bilan en date publié par Pékin. Le nombre de cas de contamination dépasse donc déjà celui de l’épidémie de Sras (syndrome respiratoire aigu sévère/virus Sars-CoV), qui avait touché 5.327 personnes dans le pays et fait près de 800 morts dans le monde en 2002-2003.

En France, un quatrième cas de contamination a été confirmé mardi soir.

Le coronavirus reste la préoccupation première des investisseurs mais la séance est aussi animée par de multiples publications de résultats: outre ceux d’Apple et LVMH publiés mardi soir, les investisseurs attendent principalement ceux de Boeing, Facebook et Microsoft.

“S’il y a un élément qui peut ravir la vedette à la peur du coronavirus, c’est probablement la saison des résultats aux Etats-Unis”, estime Bethel Loh, stratège macro de ThinkMarkets, qui s’attend entre autres à l’annonce de lourdes pertes chez Boeing.

La Réserve fédérale, qui annoncera à 19h00 GMT les conclusions de sa première réunion de politique monétaire de l’année devrait par ailleurs laisser inchangé l’objectif de taux des fonds fédéraux (fed funds) à 1,5%-1,75% mais les marchés attendent ses commentaires sur la conjoncture économique, sur la gestion de son bilan ou encore sur les tensions qui ont affecté le marché interbancaire américain ces derniers mois.

En Europe, le moral des ménages affiche une hausse inattendue en janvier en France comme en Allemagne selon les chiffres publiés en début de journée GfK.

VALEURS

Tous les grands secteurs de la cote européenne évoluent dans le vert, les plus fortes hausses profitant notamment à celui des matières premières (+0,93%) et à celui des banques (+0,85%).

Ce dernier est tiré entre autres par les résultats meilleurs qu’attendu de Banco Santander (+4,01%), la première banque espagnole, qui a annoncé une amélioration de sa solvabilité et une hausse de ses profits en Amérique latine.

A Paris, LVMH gagne 1,94% au lendemain de la publication de résultats annuels record malgré un ralentissement de la croissance du chiffre d’affaires au quatrième trimestre, conséquence des troubles à Hong Kong et du relèvement de la TVA au Japon.

A la baisse, l’opérateur de satellites SES cède 6,19% après la présentation au Sénat américain d’un projet de loi jugé moins généreux qu’attendu sur l’indemnisation de la libération de certaines bandes de fréquences.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l’indice Nikkei a terminé en hausse de 0,71% après avoir cédé près de 2,6% sur les deux séances précédentes.

Les marchés de Chine continentale restent fermés mais ils ont rouvert à Hong Kong après les congés du nouvel an lunaire et l’indice Hang Seng, a fini la journée sur une baisse de 2,89%, au plus bas depuis plus d’un mois et demi.

A WALL STREET

Sous l’impulsion d’Apple, en forte hausse avant la publication de ses résultats trimestriels, la Bourse de New York a rebondi mardi après un coup de fatigue lié au coronavirus, la veille.

L’indice Dow Jones a gagné 0,66% (187,05 points) à 28.722,85, le S&P-500 a progressé de 32,61 points, soit 1,01%, à 3.276,24 et le Nasdaq Composite a pris 130,37 points (1,43%) à 9.269,68 points.

Apple a terminé en hausse de 2,8% et le titre prenait encore 2% environ dans les échanges hors séance après la clôture en réaction à l’annonce de résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce entre autres au retour à la croissance des ventes d’iPhone.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund allemand à dix ans poursuit sa remontée à -0,365% après avoir touché mardi, à -0,404%, son plus bas niveau depuis début novembre.

Le dix ans américain, lui, recule à 1,6269%M avant les décisions de la Fed.

CHANGES

Le dollar reste orienté à la hausse avant les décisions de la Fed, tout près de son plus haut de deux mois face à un panier de devises de référence, alors que l’euro peine à se maintenir au-dessus de 1,10 dollar après un plus bas de deux mois à 1,0996 mardi.

Confirmant que les craintes liées au coronavirus ne sont pas totalement dissipées, le yen poursuit sa hausse face au dollar et à l’euro.

PÉTROLE

Le marché pétrolier poursuit la remontée entamée mardi après cinq séances de baisse, un rebond favorisé par l’annonce mardi d’une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis par l’American Petroleum Institute (API).

Le Brent gagne 1,13% à 60,18 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,16% à 54,10 dollars.

Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below