January 22, 2020 / 3:15 PM / 3 months ago

Nouveaux records à Wall Street, IBM en tête du Dow Jones

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi avec une nouvelle fois des records à la clé, la réactivité de la Chine face à l’épidémie de coronavirus rassurant les marchés financiers tandis que les résultats d’entreprises sont de retour au premier plan.

La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi. L'indice Dow Jones gagne 0,34%. /Photo prise le 21 janvier 2020/REUTERS/Brendan McDermid

L’indice Dow Jones gagne 100,53 points, soit 0,34%, à 29.296,57 points.

Le Standard & Poor’s 500 progresse de 0,42% à 3.334,64 points, battant un nouveau record.

Le Nasdaq Composite prenait 0,44% à 9.412,43 points à l’ouverture, là aussi un niveau sans précédent.

Le bilan de l’épidémie du coronavirus chinois s’est alourdi. Dix-sept morts ont été comptabilisés dans la seule province de Hubei, où elle est apparue le mois dernier, a annoncé mercredi la télévision publique, citant les autorités locales.

En dépit de la propagation du virus, les investisseurs semblent rassurés par la transparence de Pékin sur le développement du coronavirus, une attitude qui contraste avec la gestion de l’épidémie de Sras en 2002 et 2003, qui avait fait près de 800 morts.

Aux valeurs, le titre IBM grimpe de 4%, sa plus forte progression en pourcentage en six mois et de loin la plus forte hausse du Dow Jones. Le groupe informatique a fait état de prévisions annuelles supérieures aux attentes après avoir dégagé une croissance inattendue de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre.

Les fabricants de semi-conducteurs sont également bien orientés, bénéficiant des prévisions annuelles solides du néerlandais ASML. Applied Materials, Micron Technology et Advanced Micro Devices prennent environ 1%.

Contre la tendance, Netflix cède 3%. Le leader du streaming a annoncé un nombre de nouveaux abonnés plus important que prévu mais le marché semble retenir les commentaires du groupe sur un début d’année qui s’annonce difficile à cause de la concurrence de plus en plus féroce.

Johnson & Johnson, poids lourd du secteur pharmaceutique, recule de 1,59% après avoir publié des résultats et des prévisions décevants.

Laetitia Volga

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below