January 21, 2020 / 10:39 AM / 3 months ago

Airbus va créer à Toulouse une chaîne d'assemblage pour l'A321

TOULOUSE (Reuters) - Airbus a annoncé mardi la création d’une nouvelle chaîne d’assemblage de l’A321 sur son site de Toulouse afin de faire face à une forte demande et d’optimiser sa production.

Airbus a annoncé mardi la création d'une nouvelle chaîne d'assemblage de l'A321 sur son site de Toulouse afin de faire face à une forte demande et d'optimiser sa production. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

D’ici mi-2022, le site d’assemblage actuel de l’A380, l’usine “Jean-Luc Lagardère”, abritera une chaîne A321, a déclaré le groupe aéronautique dans un communiqué.

Actuellement, la seule chaîne d’assemblage final européenne de l’A321 est implantée à Hambourg, dans le nord de l’Allemagne.

Aux Etats-Unis, Airbus dispose également d’une chaîne d’assemblage sur son site de Mobile, dans l’Alabama.

Ces nouvelles installations offriront une plus grande souplesse pour la production de l’A321, tout en maintenant un niveau stable de la capacité industrielle globale des monocouloirs à Toulouse, ajoute l’avionneur dans son communiqué.

“Nous bénéficions d’une forte demande qui atteint des niveaux sans précédent pour notre famille leader A320neo, en particulier ses dérivés A321 long-courrier (Long Range (LR)) et très long-courrier (Xtra Long Range (XLR))”, explique le directeur des opérations d’Airbus Michael Schoellhorn.

Selon les syndicats CFE-CGC et CFTC, cette nouvelle implantation devrait créer quelque 600 emplois.

“La CFE-CGC interviendra dans les prochaines semaines, auprès de la direction, pour obtenir les perspectives sur les futurs emplois et des investissements nécessaires pour atteindre les objectifs de montée en cadences”, précise le syndicat dans un communiqué.

Plus grande version de la famille A320 et pouvant embarquer 180 à 240 passagers selon les appareils, l’A321 affiche déjà 400 commandes.

L’avionneur européen prévoit une réorganisation de sa production pour satisfaire les nombreuses commandes, gérer la fin de la production de son géant A380 fin 2021 et augmenter les cadences de l’A320 à 63 appareils par mois en 2021, au lieu de 57 à 60 actuellement.

Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse avec Julie Rimbert à Toulouse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below