January 15, 2020 / 1:05 PM / 6 months ago

Prudence sur les marchés, l'accord commercial pose question

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir sur une note prudente mercredi et les Bourses européennes sont hésitantes à mi-séance, une certaine nervosité pesant sur les marchés à l’approche de la signature de l’accord commercial partiel entre Washington et Pékin.

Wall Street devrait ouvrir sur une note prudente mercredi et les Bourses européennes sont hésitantes à mi-séance. À Paris, le CAC 40 perd 0,19% vers 12h30 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,18% mais à Londres, le FTSE gagne 0,17%. /Photo prise le 14 janvier 2020/REUTERS

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse d’environ 0,1% pour le Dow Jones et le S&P-500 et quasiment à l’équilibre pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 perd 0,19% à 6.029,25 vers 12h30 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,18% mais à Londres, le FTSE gagne 0,17%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 grappille 0,02%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,21% et le Stoxx 600 abandonne 0,11%.

Les investisseurs retiennent leur souffle avant la signature à 16h30 GMT de l’accord commercial de “phase 1” entre les Etats-Unis et la Chine dont les détails seront rendus publics, à l’exception d’une annexe confidentielle précisant les montants des achats de produits américains par la Chine.

Le secrétaire américain au Trésor a ravivé la nervosité du marché sur le sujet en déclarant mardi que les Etats-Unis maintiendraient les droits de douane sur les produits chinois jusqu’à l’achèvement de la “phase 2” de l’accord.

S’exprimant devant des journalistes, Steven Mnuchin a indiqué que Donald Trump pourrait envisager de réduire les droits de douane si les deux pays agissaient rapidement pour conclure un accord de suivi.

En attendant plus de précisions sur le dossier, les investisseurs suivront la publication de la production industrielle et de l’activité manufacturière dans la région de New York à 13h30 GMT.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

La saison des résultats se poursuit à Wall Street avec notamment la publication de Bank of America qui a dégagé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, ce qui permet à l’action de prendre 0,7% en avant-Bourse. Les résultats du quatrième trimestre de Goldman Sachs ont également été publiés avant l’ouverture de la Bourse de New York et le titre perd 1,3% en avant-Bourse.

Mardi, les résultats bien accueillis de JPMorgan (+1,16%) avaient permis au Dow Jones de terminer en légère hausse, contrairement au Nasdaq et au S&P-500.

VALEURS EN EUROPE

Dans l’actualité des valeurs en Europe, ASM International gagne 10,17%, en tête du Stoxx 600, après avoir annoncé un chiffre d’affaires et des prises de commandes supérieurs aux attentes au quatrième trimestre.

Altran gagne 2,71% à 14,425 euros après le relèvement mardi de l’offre de Capgemini de 14 à 14,50 euros par action.

Eurazeo profite d’un relèvement de conseil de Goldman Sachs pour prendre plus de 4%, la plus forte progression du SBF 120.

TAUX

Les rendements souverains de la zone euro sont orientés à la baisse, conséquence de la prudence des investisseurs avant la signature de la première phase de l’accord commercial.

Le rendement du Bund à dix ans perd plus de trois points de base à -0,206% après avoir atteint en début de séance un pic de deux semaines à -0,169%.

L’annonce du ralentissement inattendu de l’inflation au Royaume-Uni en décembre, qui devrait alimenter les anticipations de baisse de taux de la Banque d’Angleterre, a accentué le repli des rendements britanniques. Le 10 ans chute de huit points de base à 0,65%, un plus bas depuis fin novembre.

Sur le marché américain, le rendement des Treasuries à dix ans s’affiche à 1,7917%, en baisse de trois points de base.

CHANGES

Dans l’attente d’éclaircissements sur le contenu de l’accord USA-Chine, le dollar est un léger recul face un panier de devises internationales, notamment face au yen (-0,12%) et à l’euro, qui avance de 0,16% à 1,1145 dollar.

“Je ne pense pas que le marché soit pleinement convaincu qu’il s’agisse d’une conclusion définitive des tensions commerciales, qui ont causé beaucoup de dommages à l’économie mondiale”, a déclaré Neil Mellor, chargé de la stratégie changes chez BNY Mellon.

La livre sterling revient à l’équilibre après avoir cédé jusqu’à 0,26% contre le dollar en réaction aux chiffres de l’inflation britannique, tombée à un plus bas de plus de trois ans.

PÉTROLE

Le marché pétrolier monte prudemment: le Brent gagne 0,03% à 64,51 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) avance de 0,12% à 58,3 dollars.

Les investisseurs attendent à 15h30 GMT les chiffres hebdomadaires de l’Energy Information Administration (EIA) sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis. Selon l’American Petroleum Institute (API), les stocks de brut ont augmenté de 1,1 million de barils la semaine dernière alors que le consensus tablait sur une baisse.

édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below