December 31, 2019 / 1:15 PM / 6 months ago

Wall Street devrait faire du surplace pour la dernière séance de 2019

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir sans grand changement mardi tandis que les Bourses européennes ouvertes reculent modestement à l’approche de la clôture d’une séance écourtée et peu animée, les prises de bénéfice réduisant légèrement la forte progression de 2019.

Wall Street devrait ouvrir sans grand changement mardi tandis que les Bourses européennes ouvertes reculent modestement à l'approche de la clôture d'une séance écourtée et peu animée. À Paris, le CAC 40 cède 0,06% vers 12h35 GMT, à une demi-heure de la clôture anticipée. A Londres, le FTSE a fini sur un repli de 0,37%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en repli d’environ 0,1%.

À Paris, le CAC 40 cède 0,06% à 5.978,64 points vers 12h35 GMT, à une demi-heure de la clôture anticipée. A Londres, le FTSE a fini sur un repli de 0,37%, pénalisé par le renchérissement de la livre sterling.

Les Bourses de Francfort, Milan et Zurich sont fermées en cette veille de Nouvel An. Le Dax a fini lundi sur un gain annuel de 25,48%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,12%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,08% et le Stoxx 600 de 0,09%.

Les indices européens font une nouvelle fois les frais de prises de bénéfice après une année boursière très favorable grâce notamment aux dernières nouvelles positives sur les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et des politiques monétaires toujours accommodantes.

A ce stade, le Stoxx 600 prend 23% sur l’ensemble de l’année 2019, son meilleur cru depuis dix ans, et l’EuroStoxx 50 avance de 24,8%.

Du côté des indicateurs économiques, les investisseurs surveilleront une statistique immobilière américaine et la confiance du consommateur aux Etats-Unis en décembre.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Dans les échanges avant-Bourse à la Bourse de New York, Tencent Music gagne 2% après la signature par sa maison mère Tencent Holding d’un accord de vente avec Vivendi pour lui céder 10% de sa filiale Universal Music Group sur la base d’une valeur d’entreprise de 30 milliards d’euros.

VALEURS EN EUROPE

Les volumes restent faibles et les mouvements limités en Europe pour cette dernière séance de l’année. Sur le plan sectoriel, l’indice Stoxx des services aux collectivités (-0,51%) accuse la plus forte baisse du jour. A Paris, Veolia est lanterne rouge du CAC avec un repli de 1,21%.

Renault a perdu en séance jusqu’à 1,8% mais a ensuite réduit ses pertes, après la fuite de son ancien patron Carlos Ghosn du Japon vers le Liban à quelques mois de son procès pour des accusations de malversations financières.

TAUX

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d’Etat américains sont quasiment inchangé après avoir progressé lundi, en raison du reflux des inquiétudes sur les tensions commerciales USA-Chine et sur l’économie mondiale.

Celui des Treasuries à dix ans, principale référence des marchés des emprunts d’Etat, est stable à 1,891%.

Les marchés obligataires européens sont fermés ce mardi. Lundi, le rendement du Bund allemand à dix ans a fini en nette hausse à -0,189% après avoir atteint, à -0,172%, son plus haut niveau depuis fin mai. Il a ainsi ramené à 42 points de base sa baisse sur l’ensemble de 2019.

CHANGES Le dollar reste orienté à la baisse et a touché un nouveau plus bas de près de trois semaines face au yen à 108,51, ce qui profite à l’euro et à la livre sterling.

La monnaie unique se traite autour de 1,1230 dollar, un pic de quatre mois et demi, et la livre gagne près de 0,7% contre le dollar et 0,4% face à l’euro.

L’indice qui mesure les fluctuations de la devise américaine face à un panier de devises de référence devrait clore l’année 2019 sur une hausse de moins de 0,3% après une progression de 4,4% en 2018.

PÉTROLE

Les cours du brut sont en légère baisse mais restent proche de leurs plus hauts de trois mois: le Brent de mer du Nord évolue autour de 66,23 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) autour de 61,26 dollars.

Sur l’ensemble de l’année, le Brent a gagné près de 24% et le WTI près de 36%, soit leur meilleure performance depuis trois ans.

MÉTAUX

Le cours de l’or se traite à un plus haut de trois mois, à 1.522,10 dollars l’once, porté par la faiblesse du billet vert. Il s’achemine vers sa plus forte hausse annuelle en neuf ans (+18,7%) grâce aux craintes sur le commerce mondial et le ralentissement économique qui ont marqué l’année 2019.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below