December 26, 2019 / 9:30 PM / 7 months ago

Wall Street à des niveaux record, le Nasdaq passe la barre des 9.000 points

NEW YORK (Reuters) - Le Nasdaq a franchi pour la première fois la barre des 9.000 points jeudi à la Bourse de New York où tous les indices ont fini en hausse dans un marché une fois de plus soutenu après la pause de Noël par l’optimisme sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Le Nasdaq a franchi pour la première fois la barre des 9.000 points jeudi à la Bourse de New York où tous les indices ont fini en hausse dans un marché une fois de plus soutenu après la pause de Noël par l'optimisme sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. L'indice Dow Jones a gagné 105,94 points à 28 621,39. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Le Nasdaq Composite a avancé de 69,51 points (0,78%) à 9.022,39 points.

L’indice Dow Jones a gagné 105,94 points à 28 621,39. Le S&P-500, plus large, a pris 16,56 points, soit 0,51%, à 3 239,94.

Au lendemain de Noël, les investisseurs américains ont reçu en cadeau la confirmation par Pékin de la signature prochaine d’un accord avec Washington sur le commerce, attendue pour le mois de janvier.

Et à quelques jours seulement de la fin de l’année, le S&P-500 progresse pour l’heure de 29% sur l’année écoulée, en voie de réaliser sa plus forte hausse annuelle en pourcentage depuis six ans.

“On a beaucoup plus de clarté sur certains des choses qui ont inquiété les marchés toute l’année”, souligne Carol Schleif, chez Abbot Downing à Minneapolis.

VALEURS

Une étude Mastercard montrant que les ventes en ligne pendant les fêtes n’ont jamais été aussi importantes aux Etats-Unis a fait flamber Amazon. Le géant du secteur finit la séance sur un gain de 4,45%.

La période qui court de Thanksgiving à Noël est cruciale pour la distribution, avec des ventes qui peuvent aller jusqu’à 40% du volume annuel. Thanksgiving tombait cette année le 28 novembre, contre le 22 novembre en 2018. Soit six jours de moins qui ont eu pour effet de concentrer les achats en ligne.

Les données de l’étude Mastercard, publiées mercredi, indiquent qu’entre le 1er novembre et la veille de Noël, le e-commerce a représenté 14,6% des ventes totales et, surtout, a progressé de 18,8% par rapport à l’année 2018.

CHANGES

Le dollar a profité lui aussi du regain d’optimisme sur les négociations entre Washington et Pékin qui a érodé la demande pour les devises refuges, comme le yen.

Dans des échanges limités, le billet vert s’est approché de son plus haut niveau depuis deux semaines, gagnant 0,26% face au yen à 109,63 pour un dollar.

L’indice dollar qui mesure la devise américaine face à un panier de six autres devises, cède 0,13% à 97,523.

PETROLE

Sur le marché des matières premières, le contrat sur le Brent, la référence pour le pétrole, a fini la séance, sur une hausse de 72 cents à 67,92 dollars le baril, à son plus depuis le 17 septembre. Le brut léger américain West Texas Intermediate prend 57 cents à $61,68 le baril.

En plus du dossier des relations sino-américaines, le pétrole a été porté également par la publication des chiffres hebdomadaires de l’American Petroleum Institute (API) montrant une baisse plus forte que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis (-7,9 millions de barils contre -1,83 million attendu par le consensus).

Herbert Lash et Saqib Iqbal Ahmed; version française Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below