December 16, 2019 / 6:47 AM / 4 months ago

Les autorités italiennes injectent 900 millions d'euros dans Popolare di Bari

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien a approuvé tard dimanche soir un décret permettant d’injecter dans l’urgence jusqu’à 900 millions d’euros dans le capital de la banque coopérative Popolare di Bari.

Le gouvernement italien a approuvé tard dimanche soir un décret permettant d'injecter dans l'urgence jusqu'à 900 millions d'euros dans le capital de la banque coopérative Popolare di Bari. /Photo prise le 28 novembre 2019/REUTERS/Guglielmo Mangiapane

L’établissement bancaire, qui a annoncé la semaine dernière avoir besoin d’un milliard d’euros d’argent frais, peine à endiguer la hausse des pertes sur crédit dans un contexte d’économie italienne en plein marasme, notamment dans son fief, la région de Bari, dans le Sud.

La Banca Popolare di Bari a été placée vendredi sous administration spéciale par la Banque d’Italie.

“Le gouvernement se tient au côté des épargnants et des salariés de la Popolare di Bari et s’engage à la relancer pour le bien de l’économie du Sud”, a déclaré le ministre de l’Economie, Roberto Gualtieri.

Dans un communiqué, la Banque d’Italie a souligné qu’il n’était pas question de liquider la Banca Popolare di Bari, insistant sur l’impact qu’aurait une telle mesure sur l’économie locale et sur le risque de contagion qu’elle ferait courir.

L’établissement de crédit compte 600.000 clients, dont plus de 100.000 sont des entreprises qui représentent ensemble 60% de ses créances.

Interrogé sur Radio 24, Francesco Boccia, ministre pour les Affaires régionales et l’Autonomie, a estimé lundi que les autorités européennes chargées de la concurrence n’auraient pas matière à remettre en cause ce nouveau plan de sauvetage pour une banque italienne.

“Les décisions prises par Gualtieri nous permettent de respecter toutes les règles de l’UE”, a-t-il dit. “C’est pour cela qu’une partie seulement de ces fonds iront véritablement à Popolare di Bari tandis que le reste devra venir du FITD (ndlr, le Fonds interbancaire de garantie des dépôts).”

De source proche du dossier, on précise que les pouvoirs publics vont injecter jusqu’à 900 millions d’euros dans la banque publique Banca del Mezzogiorno-Mediocredito Centrale qui pourra à son tour financer un accroissement du capital de la Popolare di Bari.

Sur ce montant, 500 millions seraient utilisés rapidement pour redresser la force financière de la banque en difficulté, le reste étant provisionné pour répondre à de futures demandes.

Depuis 2016, l’Etat italien a dû se porter au secours de plusieurs de ses banques, dont Monte dei Paschi di Siena.

Giuseppe Fonte avec Valentina Za à Milan; version française Matthieu Protard, Henri-Pierre André et Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below