November 27, 2019 / 8:26 AM / 10 days ago

Altran: Le bras de fer se durcit entre Elliott et Capgemini

PARIS (Reuters) - Le fonds activiste Elliott a plaidé à nouveau mercredi pour un relèvement du prix proposé par Capgemini pour acquérir son rival français Altran, une requête rejetée dans la foulée par le géant des services informatiques.

Le fonds activiste Elliott a plaidé à nouveau mercredi pour un relèvement du prix proposé par Capgemini pour acquérir son rival français Altran, une requête rejetée dans la foulée par le géant des services informatiques. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le fonds américain s’est fait connaître dans l’Hexagone en prenant l’an dernier une participation dans le groupe de vins et spiritueux Pernod Ricard, illustrant l’intérêt croissant des fonds activistes pour la France où ils s’étaient faits plutôt rares jusque-là.

Le fonds dirigé par Paul Singer, qui a porté à un peu plus de 10% sa position dans Altran via des contrats d’échange sur actions (“equity swaps”), avait déjà fait savoir qu’il jugeait l’offre de rachat amicale de Capgemini insuffisante dans une déclaration à l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Il a franchi une étape supplémentaire mercredi avec la mise en ligne d’une présentation d’une trentaine de pages détaillant son argumentation en faveur d’un relèvement de l’offre.

Capgemini propose 14 euros par action pour prendre le contrôle d’Altran et donner naissance à un acteur mondial de la transformation numérique des entreprises industrielles, fort d’un chiffre d’affaires de 17 milliards d’euros et d’un effectif de plus de 250.000 personnes.

“Avec cette offre, il est demandé aux actionnaires d’Altran d’abandonner toute participation à la création de valeur significative qui résulterait du rapprochement proposé”, explique Elliott dans un communiqué.

“PROCESSUS DÉFICIENT”

S’il reconnaît “le caractère hautement générateur de synergies et structurant d’un rapprochement avec Capgemini”, il invite les actionnaires d’Altran à “examiner tous les faits avant de décider de se rallier à un processus déficient et d’accepter un prix insuffisant en échange de leurs titres”.

Dans une interview accordée à Reuters, le PDG de Capgemini, Paul Hermelin, avait déclaré que le géant européen des services informatiques maintenait son offre à 14 euros par action sur son concurrent français. Il a réitéré cette position mercredi dans une émission du site internet Boursorama.

Le dirigeant s’est dit confiant dans la capacité de Capgemini à convaincre au moins 50,1% des actionnaires d’Altran d’apporter leurs titres à l’offre.

Elliott n’a pas rendu public un objectif de prix mais le fonds considère qu’à près de 20 euros par action, la transaction créerait encore de la valeur pour Capgemini, selon une source au fait du dossier.

Rien n’empêche le fonds d’accroître sa position dans Altran, a-t-on dit de même source.

Outre le prix, Elliott critique également la façon dont le processus a été conduit, pointant ce qu’il considère comme des défaillances dans la gouvernance d’Altran.

Il évoque notamment l’existence d’un accord entre le PDG d’Altran Dominique Cerutti et le fonds Apax Partners, prévoyant une rémunération au profit du dirigeant en fonction de la valorisation de l’investissement d’Apax au moment de sa sortie du capital. Apax Partners a cédé en juin le solde de sa participation dans Altran à Capgemini au prix de 14 euros par action.

Une porte-parole d’Altran a déclaré que le groupe avait suivi toutes les lois et régulations pendant toute la procédure de l’offre, qui a reçu le feu vert de l’AMF.

En début d’après-midi, l’action d’Altran évoluait en hausse de 0,18% à 14,06 euros.

Avec Bertrand Boucey et Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below