November 26, 2019 / 9:46 AM / in 18 days

L'Europe boursière recule, faute de concrétisation sur le commerce

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse mardi, la prudence reprenant le dessus quant à l’issue des discussions commerciales entre Américains et Chinois.

Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse mardi. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,18% vers 9h20 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,29% et à Londres, le FTSE abandonne 0,03%. /Photo prise le 17 octobre 2019/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, l’indice CAC 40 cède 0,18% à 5.914,32 points vers 9h20 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,29% et à Londres, le FTSE abandonne 0,03%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,27%, le FTSEurofirst 300 de 0,18% et le Stoxx 600 de 0,18%.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He s’est entretenu mardi par téléphone avec le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, de questions relatives à la “phase un” d’un accord commercial, a indiqué le ministère chinois du commerce.

Dans un communiqué, il précise que les deux camps sont parvenus à un consensus sur la résolution de problèmes pertinents et ont convenu de maintenir les échanges sur les questions en suspens.

Cette annonce, qui fait suite à divers signaux positifs sur ce dossier, peine toutefois à relancer les espoirs, faute de concrétisation.

VALEURS

En Bourse, le secteur du transports et des loisirs (-1,68%) signe de loin la plus forte baisse européenne, plombé par Compass (-4,49%) après des commentaires prudents sur ses prévisions. Le numéro un mondial de la restauration collective entraîne dans sa chute ses concurrents français Elior (-1,65%) et Sodexo, ce dernier perdant 0,93%, lanterne rouge du CAC.

Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, Faurecia, qui tient ce mardi une journée investisseurs, gagne 1,08% après avoir dit viser un chiffre d’affaires et une marge record en 2022.

Toujours dans l’univers automobile, Europcar Mobility s’adjuge plus de 4% en réaction à une information Bloomberg selon laquelle le spécialiste de la location de voitures est convoité par plusieurs fonds d’investissement.

Trigano grimpe de 8,85%, signant sa plus importante progression en près de cinq mois, après la publication de ses résultats annuels.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,35% après avoir atteint en séance un plus haut depuis octobre 2018, soutenue par la progression des valeurs technologiques et la baisse du yen.

En Chine, le CSI 300 des grandes capitalisations a pris 0,4% et le principal indice de la Bourse de Shanghai a terminé sur une note stable.

A la Bourse de Hong Kong (-0,3%), Alibaba, géant chinois du commerce en ligne déjà coté à Wall Street, a clôturé à 187,60 dollars de Hong Kong (+6,6%) pour son premier jour de cotation sur cette place contre un prix d’introduction fixé à 176 dollars.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini lundi à des niveaux record sur fond de signaux positifs concernant les négociations commerciales.

L’indice Dow Jones a gagné 0,68%, le S&P-500 a pris 0,75% et le Nasdaq Composite a avancé de 1,32%.

Le regain d’optimisme sur le commerce a favorisé notamment les fabricants de semi-conducteurs comme Intel (+2,08%), Advanced Micro Devices (+1,63%) et Applied Materials (+4,18%).

L’actualité des fusions-acquisitions a aussi animé la séance. C’est notamment le cas du joaillier Tiffany, qui a terminé sur une hausse de 6,20% après l’officialisation de son rachat par le français LVMH pour 14,7 milliards d’euros.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans cède deux points de base, à 1,743%.

Dans les premiers échanges en Europe, le 10 ans allemand recule très légèrement, à -0,36%.

“Nous avons vu beaucoup de progrès dans les relations commerciales mais ce dont nous avons besoin maintenant pour voir les rendements remonter, c’est une réelle entente sur la dernière étape de l’accord de “phase un”. Nous avons eu beaucoup de commentaires; il nous faut maintenant des actes”, a déclaré Sebastian Fellechner, chargé de stratégie taux chez DZ Bank.

CHANGES

Le billet vert est pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence, proche d’un plus haut de deux semaines touché la veille.

L’euro évolue à 1,1016.

Le yen est tombé à un creux de deux semaines en séance face au dollar avant de se stabiliser, souffrant temporairement d’un regain d’appétit pour le risque.

PÉTROLE

Les cours pétroliers sont en légère baisse en raison des inquiétudes sur le commerce et la demande mondiale de brut. Le Brent évolue à 63,64 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule légèrement, sous 58 dollars.

Avec Yoruk Bahceli, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below