November 22, 2019 / 6:24 AM / 17 days ago

Tesla dévoile son premier pick-up électrique aux lignes futuristes

Tesla a dévoilé jeudi son premier pick-up électrique, un modèle aux lignes saillantes évoquant un véhicule blindé futuriste, qui doit permettre au groupe californien de percer sur un segment particulièrement rentable et dominé pour l'instant par les constructeurs traditionnels de Detroit. /Image diffusée le 22 novembre 2019/REUTERS/Tesla

(Reuters) - Tesla a dévoilé jeudi son premier pick-up électrique, un modèle aux lignes saillantes évoquant un véhicule blindé futuriste, qui doit permettre au groupe californien de percer sur un segment particulièrement rentable et dominé pour l’instant par les constructeurs traditionnels de Detroit.

Lors d’une présentation à Los Angeles, Elon Musk, le directeur général de Tesla, a précisé que ce Cybertruck serait commercialisé à partir de 39.900 dollars (environ 36.000 euros) et que la production devrait commencer fin 2021.

D’autres versions seront disponibles pour 49.900 et 69.900 dollars, cette dernière disposant d’une autonomie de plus de 500 miles (plus de 800 km).

“Nous avons besoin d’une énergie durable maintenant. Si nous n’avons pas de pick-up, nous ne pouvons pas y arriver. Les trois véhicules les plus vendus en Amérique sont des pick-up. Pour arriver à une énergie durable, nous devons avoir un pick-up”, a expliqué Elon Musk au sujet de cette arrivée de Tesla sur ce segment de marché.

Ce Cybertruck est censé être équipé de vitres blindées. Lors d’une démonstration, l’une d’elles s’est pourtant fissurée lorsqu’elle a été percutée par une bille métallique. Elon Musk a paru surpris mais a souligné que la vitre ne s’était pas complètement brisée.

Elon Musk avait auparavant indiqué sur Twitter que les lignes du Cybertruck avaient été particulièrement inspirées par la Lotus amphibie apparaissant dans “L’Espion qui m’aimait”, l’un des films de la saga James Bond sorti en salles dans les années 1970.

Le marché du pick-up, véhicule dégageant des marges élevées, est dominé aux Etats-Unis par le F-150 de Ford, suivi de véhicules produits par General Motors et Fiat Chrysler Automobiles.

Naomi Tajistu à Tokyo, Peter Henderson à San Francisco; Jean Terzian et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below