November 21, 2019 / 9:57 AM / 19 days ago

L'action FDJ flambe pour son premier jour de cotation à Paris

PARIS (Reuters) - L’action de la Française des Jeux (FDJ) a pris jusqu’à 18% jeudi pour son premier jour de cotation à la Bourse de Paris, la plus grosse opération du genre ouverte à des investisseurs particuliers en France depuis la crise financière.

L'action de la Française des Jeux (FDJ) a ouvert en hausse de plus de 17% jeudi pour son premier jour de cotation à la Bourse de Paris. /Photo prise le 21 novembre 2019/REUTERS/Charles Platiau

Face à l’afflux de la demande qui a représenté au total plus de 11 milliards d’euros, le prix d’introduction de la Bourse des actions de la FDJ a été fixé la veille à 19,90 euros, au maximum de la fourchette envisagée.

Pour les particuliers, qui bénéficient d’une décote de 2%, le prix s’établit à 19,50 euros.

L’action prenait à 16,87% à 22,79 euros à 15h50, soit à un peu plus d’une heure de la clôture de la Bourse de Paris.

Près de 13,7 millions d’actions FDJ avaient été échangées, soit un sixième environ de la totalité des titres placés à l’occasion de la privatisation (hors option de surallocation).

Plus de 500.000 particuliers ont participé à la souscription, ce qui a conduit le gouvernement à porter de 33,33% à 40% la part qui leur est allouée.

La participation des particuliers est la plus importante depuis la privatisation d’ADP en 2006, selon Euronext.

La demande des investisseurs institutionnels a quant à elle représenté plus de 10 milliards d’euros.

La plus importante privatisation engagée en France depuis plus d’une décennie devrait rapporter à l’Etat environ 1,8 milliard d’euros, selon le ministre de l’Economie.

La hausse de l’action jeudi induit une capitalisation boursière légèrement supérieure à 4,3 milliards d’euros, soit 22 fois le bénéfice attendu à la fin de l’année prochaine.

A titre de comparaison, l’Organisation grecque pour les pronostics de football (OPAP) est valorisée à un multiple de 15 selon les mêmes critères, en dépit d’une prévision supérieure de croissance du chiffre d’affaires, selon les données de Refinitiv.

“UN CHAMPION FRANÇAIS”

“Bienvenue chez vous”, a déclaré Stéphane Boujnah, directeur général et président du directoire d’Euronext, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la cloche à laquelle ont participé Bruno le Maire et la PDG de la FDJ Stéphane Pallez.

“Ce projet s’appelait Odyssée. La bonne nouvelle, c’est que nous n’avons pas mis aussi longtemps qu’Ulysse à arriver à bon port”, a déclaré Stéphane Pallez, qui s’est félicitée du succès de l’opération en dépit d’un calendrier serré.

Le ministre de l’Economie a salué pour sa part “un immense succès populaire”.

“Cela marque la réconciliation des Français avec l’économie, avec les marchés, avec les entreprises, réconciliation qui était nécessaire après la crise financière de 2008”, a-t-il dit.

Selon une source au fait de la transaction, 80% des investisseurs sont de long terme et non spéculatifs avec une forte présence d’investisseurs institutionnels, français à 47%.

Le montant de l’offre allouée aux investisseurs particuliers s’élève à plus de 712 millions d’euros et celui de l’offre alloué aux investisseurs institutionnels s’élève à près de 888 millions d’euros, avant exercice de l’option de surallocation, selon Euronext.

Cette opération majeure est le placement le plus important en France depuis Natixis en 2006, selon Euronext.

Avec Marc Angrand, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below