November 12, 2019 / 6:11 PM / a month ago

L'Europe, optimiste sur le commerce, termine en hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en hausse mardi avant des annonces de Donald Trump qui suscitent un regain d’optimisme sur le commerce entre les Etats-Unis et ses alliés chinois et européens.

Les principales Bourses européennes ont terminé en hausse mardi. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,44%. Le Footsie britannique a gagné 0,5% et le Dax allemand a pris 0,65%. /Photo prise le 12 novembre 2019/REUTERS

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,44% à 5.919,75 points, un pic de douze ans.

Le Footsie britannique a gagné 0,5% et le Dax allemand a pris 0,65%.

Contre la tendance, la Bourse de Madrid a perdu 0,87%, sa plus forte baisse en deux semaines, après l’annonce d’un accord entre le Parti socialiste et la formation de gauche Podemos afin de jeter les bases d’une coalition au surlendemain des législatives qui ont accouché d’un Parlement fragmenté et sans majorité évidente.

L’indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,42%, le FTSEurofirst 300 de 0,56% et le Stoxx 600 de 0,38%.

Les investisseurs font preuve d’optimisme avant le discours de Donald Trump devant l’Economic Club de New York, attendu à partir de 17h00 GMT, au cours duquel le président américain pourrait aborder la question du commerce et l’avancée de la première phase de l’accord avec Pékin.

Donald Trump pourrait profiter de cette occasion pour annoncer le report, vraisemblablement de six mois, de sa décision de taxer les automobiles importées de l’Union européenne.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les indices européens, en particulier le Dax allemand, ont accentué leur progression après l’annonce par l’institut ZEW d’une nette amélioration du sentiment des investisseurs en Allemagne depuis le début du mois, grâce à un regain d’espoir d’une amélioration de la conjoncture dans la première économie d’Europe.

VALEURS

Une grande majorité des indices sectoriels européens ont fini en hausse. L’indice Stoxx des télécoms a gagné 1,24%, soutenu par l’opérateur français Iliad qui s’est envolé à un plus haut de dix mois (+20,19%) après avoir annoncé un programme de rachat d’actions de 1,4 milliard d’euros au prix de 120 euros par titre.

Plus forte hausse du Dax, le fabricant de semi-conducteurs Infineon a grimpé de 6,18% après avoir publié ses résultats et ses prévisions annuelles; son compatriote Dialog Semiconductor a pris 6,78% après avoir relevé ses objectifs à long terme.

Dans leur sillage, STMicroelectronics a avancé de 2,13%. Il est devancé en tête du CAC 40 par Kering (+2,48%), qui a profité d’un relèvement de recommandation de Exane BNP Paribas à “surperformance”.

Le secteur automobile (+0,34%) a fini sans tendance marquée, entre les espoirs d’un report des droits de douane sur le secteur automobile européen et des annonces d’entreprises décevantes.

Continental a reculé de 3,26%, l’équipementier automobile ayant fait état d’une baisse de 20% de son bénéfice d’exploitation du troisième trimestre. Renault a cédé 1,03%, après avoir cédé dans la matinée plus de 3%, en réaction à l’abaissement des prévisions de son allié japonais Nissan.

A WALL STREET

A la Bourse de New York, les indices phares étaient en hausse à l’heure de la clôture européenne avec de nouveaux records pour le Nasdaq Composite et le S&P-500.

Les valeurs sensibles au commerce étaient en hausse, à commencer par le secteur des technologiques: les fabricants de puces tels Nvidia et Micron Technology gagnaient entre 1,04% et 2,62%.

Sur le Dow Jones, Walt Disney (+1,64%) a pris la tête: le géant du divertissement lance ce mardi sa nouvelle offre commerciale en ligne Disney+ aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas.

CHANGES

L’”indice dollar” monte face à un panier de devises internationales en attendant la prise de parole du président américain sur le commerce.

L’euro recule autour de 1,101 dollar et le yen autour de 109,15 pour un dollar.

TAUX

Le regain d’appétit pour le risque ne défavorise pas les obligations d’Etat: le 10 ans allemand a terminé sur une note stable à -0,25% et le rendement des Treasuries à 10 ans monte très prudemment, autour de 1,942%.

PÉTROLE

Les cours pétroliers sont orientés à la hausse, porté par la perspective que Donald Trump fasse des annonces positifs sur le commerce avec Pékin.

Le Brent monte à 62,23 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,23% à 56,99 dollars.

Édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below