November 12, 2019 / 9:11 AM / 24 days ago

Les actions remontent, regain d'espoir sur le commerce USA-Europe

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse prudente en début de séance mardi, soutenues par l’espoir de voir Donald Trump préciser sa position sur les négociations commerciales avec la Chine et surtout reporter sa décision sur une éventuelle taxation des automobiles européennes.

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse prudente en début de séance mardi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,15% à 5.902,52 points. À Francfort, le Dax prend 0,29% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

À Paris, le CAC 40 gagne 0,15% à 5.902,52 points après un peu moins d’une heure d’échanges, confirmant le retour au-dessus de la barre des 5.900 points, franchie lundi pour la première fois depuis 2007.

À Francfort, le Dax prend 0,29% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,13%. L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,08%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,21% et le Stoxx 600 de 0,12%, tout près du plus haut de près de deux ans et demi touché la semaine dernière.

Toujours à l’affût de précisions quant à l’issue des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, leur préoccupation numéro un, les investisseurs attendent le discours que Donald Trump doit prononcer en fin de journée à l’Economic Club de New York.

Samedi, le président américain avait surpris en déclarant que les informations selon lesquelles il était disposé à supprimer certains droits de douane appliqués à la Chine étaient incorrectes.

Par ailleurs, selon plusieurs diplomates européens, Donald Trump pourrait annoncer cette semaine qu’il reporte, vraisemblablement de six mois, sa décision de taxer les automobiles importées de l’Union européenne. Et le New York Times évoque des discussions entre la Maison blanche et les constructeurs automobiles européens sur l’augmentation de leurs investissements et de leurs effectifs aux Etats-Unis.

En attendant, la matinée en Europe sera animé entre autres par les chiffres mensuels de l’emploi et des salaires au Royaume-Uni, au lendemain de l’annonce d’une croissance inférieure aux attentes au troisième trimestre, puis par l’indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne.

VALEURS

Iliad bondit de 17,93% à 112,10 euros après un point sur son activité et surtout l’annonce d’un plan de rachat d’actions de 1,4 milliard d’euros à 120 euros par action. JPMorgan note que le chiffre d’affaires trimestriel a dépassé les attentes tandis que Credit Suisse constate que le rachat d’actions “permettra à tous les gros vendeurs de sortir”. Malgré son envolée, le titre accuse encore un repli d’environ 8% depuis le début de l’année.

Parmi les autres hausses marquantes du jour, Infineon s’adjuge 5,96% après ses résultats annuels et malgré la perspective d’un ralentissement de la croissance. Dans son sillage, Dialog Semiconductor prend 6,67% et STMicroelectronics 0,42%.

Deutsche Post (+4,69%) profite de prévisions solides pour le quatrième trimestre.

A la baisse Renault abandonne 2,61%, le plus net repli du SBF 120, et évolue au plus bas depuis avril 2013 après la révision à la baisse des prévisions de résultats de son allié japonais Nissan.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l’indice Nikkei a terminé en hausse de 0,81%, soutenu par le recul du yen face au dollar, qui a favorisé les valeurs tournées vers l’exportation.

En Chine, l’indice SSE Composite a fini la journée sur une progression de 0,17% après avoir touché en début de séance son plus bas niveau depuis le 2 septembre au lendemain de l’annonce d’une croissance du crédit bancaire inférieure aux attentes.

A Hong Kong, le Hang Seng a gagné 0,52%, effaçant une partie des pertes subies lundi (-2,62%) après une nouvelle montée de la tension lors des manifestations dans la ville.

A WALL STREET

A New York lundi, le Standard & Poor’s 500 et le Nasdaq Composite ont cédé respectivement 0,2% et 0,13% tandis que le Dow Jones (+0,04%) finissait de justesse dans le vert grâce au soutien de Boeing (+4,55%), qui prévoit une reprise des vols de son 737 MAX en janvier.

Walgreens Boots Alliance s’est illustré en prenant 5,08%, la plus forte hausse du Dow Jones, en réaction aux informations de Bloomberg selon lesquelles le groupe de pharmacies et de “drugstores” a été approché par KKR (+0,3%) en vue d’un rachat par endettement (LBO) qui serait le plus important jamais lancé.

TAUX

Le regain d’optimisme sur le commerce détourne les investisseurs des actifs refuges, ce qui se traduit par une remontée des rendements des emprunts d’Etat: celui du Bund allemand à dix ans prend près de deux points de base à -0,236% et son équivalent français plus de 1,5 point à 0,061%.

CHANGES

Le dollar est reparti à la hausse face à un panier de devises de référence après avoir reculé lundi en réaction au regain d’incertitude sur le commerce USA-Chine.

L’euro revient ainsi autour de 1,1020 dollar et le yen autour de 109,20 pour un dollar.

La livre sterling cède un peu de terrain face au billet vert comme à la monnaie unique européenne après la forte hausse enregistrée lundi en réaction à la décision du “Brexit Party” britannique de ne pas s’opposer aux députés conservateurs sortants aux élections de décembre, qui devrait profiter à Boris Johnson.

PÉTROLE

Comme les actions, le marché pétrolier profite de l’optimisme ambiant sur le commerce: le Brent gagne 0,39% à 62,42 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,3% à 57,03 dollars.

Édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below