November 7, 2019 / 9:00 PM / 10 days ago

Le rachat de CLS, opérateur historique du réseau Argos, se précise

Les actionnaires de CLS, opérateur de systèmes satellitaires dédiés à l’observation de la Terre, ont annoncé jeudi avoir signé un accord d’exclusivité avec la société d’investissement belge CNP en vue de lui céder une participation majoritaire au capital du groupe toulousain. /Photo d'archives/REUTERS/NASA

TOULOUSE (Reuters) - Les actionnaires de CLS, opérateur de systèmes satellitaires dédiés à l’observation de la Terre, ont annoncé jeudi avoir signé un accord d’exclusivité avec la société d’investissement belge CNP en vue de lui céder une participation majoritaire au capital du groupe toulousain.

Filiale du Centre national d’études spatiales qui l’a fondé en 1986, le groupe toulousain Collecte Localisation Satellite (CLS) compte deux autres actionnaires, le fonds d’investissement Ardian et l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer).

L’accord avec la Compagnie nationale à portefeuille (CNP), société d’investissement du groupe Frère, devrait être finalisé avant fin janvier 2020. A l’issue de cette opération, Ardian et l’Ifremer cèderaient leur participation dans le groupe CLS et le Cnes, actionnaire historique, conserverait une participation minoritaire significative.

Pour le Cnes et CNP, il s’agit de “nouer un partenariat en vue d’accompagner une nouvelle phase de croissance de CLS”.

La finalisation de cette opération est soumise à un certain nombre de conditions, à savoir l’accord des conseils d’administration du Cnes et de l’Ifremer, l’avis des instances représentatives du personnel de CLS et l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires, ont précisé les actuels actionnaires.

Société pionnière dans la fourniture de solutions d’observation et de surveillance de la Terre, CLS a commencé en 1986 à exploiter le système Argos de collecte de données et de localisation de balises dédié à l’étude et à la protection de l’environnement, opération qu’elle a confiée en juin 2019 à sa filiale Kinéis.

Chaque mois, CLS suit par satellite plus de 8.000 animaux équipés de ces balises pour le compte de la communauté scientifique internationale. Elle traite au total les données mensuelles de plus de 100.000 bateaux de pêche, bouées océanographiques, camions humanitaires ou encore de transport.

CLS emploie 720 salariés entre son siège toulousain et ses vingt-cinq autres sites dans le monde et a réalisé 127,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

La holding familiale belge Compagnie nationale à portefeuille est, avec le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), l’un des piliers du groupe Frère fondé par le baron Albert Frère, qui gère un actif net réévalué de l’ordre de 5,5 milliards d’euros.

Johanna Decorse, édité par Sophie Louet et Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below