November 6, 2019 / 4:18 PM / 11 days ago

Altice USA chute, la révision des prévisions sanctionnée

Altice USA chute mercredi à Wall Street et se dirige vers la pire séance boursière de son histoire au lendemain de résultats trimestriels inférieurs aux attentes et de la révision à la baisse de sa prévision de chiffre d'affaires annuel. /Photo d'archives/REUTERS/Rafael Marchante

(Reuters) - Altice USA chute mercredi à Wall Street et se dirige vers la pire séance boursière de son histoire au lendemain de résultats trimestriels inférieurs aux attentes et de la révision à la baisse de sa prévision de chiffre d’affaires annuel.

Le titre du groupe de télévision présidé par Patrick Drahi cède 19,84% à 25,13 dollars à 15h40 GMT alors que l’indice Standard & Poor’s 500 est pratiquement inchangé.

Mardi, le groupe a annoncé tabler désormais sur une croissance de 2,5% environ de son chiffre d’affaires cette année alors qu’il visait auparavant une croissance de 3% à 3,5%.

Au troisième trimestre, son chiffre d’affaires n’a progressé que de 0,9% sur un an à 2,44 milliards de dollars, sous le consensus IBES-Refinitiv, qui le donnait à 2,48 milliards. Et les ventes de la division Vidéo ont baissé de 6%.

Comme plusieurs autres câblo-opérateurs et de télévision par satellite, Altice USA souffre du “cord-cutting”, une tendance qui voit des millions de foyers américains résilier leurs abonnements au câble ou à la télévision par satellite au profit des nouveaux opérateurs en ligne comme Netflix ou Amazon Prime Video.

KeyBanc a abaissé mercredi sa recommandation sur la valeur à “pondération du secteur” contre “surpondérer” après avoir réduit ses estimations de résultats.

S’il juge les difficultés actuelles “transitoires”, l’intermédiaire explique s’attendre à voir le titre stagner à court terme après une hausse de 90% depuis le début de l’année contre +25% pour l’indice Standard & Poor’s 500.

Altice Europe, l’autre grand pôle des activités de médias de Patrick Drahi, cède 1,95% à 5,02 à Amsterdam. Au même moment, l’indice Stoxx européen des médias progresse de 0,1%.

Marc Angrand, avec Akanksha Rana à Bangalore, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below