November 3, 2019 / 10:47 AM / 17 days ago

Suisse: La SNB pourrait devoir encore assouplir sa politique monétaire

La Banque centrale suisse (SNB) pourrait avoir besoin de pousser ses taux d'intérêt plus loin en territoire négatif, a déclaré son président Thomas Jordan (en photo) dans une interview à l'hebdomadaire NZZ am Sonntag. /Photo prise le 13 juin 2019/REUTERS/Denis Balibouse

VIENNE (Reuters) - La Banque centrale suisse (SNB) pourrait avoir besoin de pousser ses taux d’intérêt plus loin en territoire négatif, a déclaré son président Thomas Jordan dans une interview à l’hebdomadaire NZZ am Sonntag.

Les investisseurs ont l’habitude d’acheter des francs suisses considérés comme une valeur refuge mais il en résulte une appréciation de la devise face aux autres monnaies étrangères, ce qui pénalise les entreprises suisses.

En juillet et août, le franc suisse a atteint son plus haut niveau face à l’euro en deux ans.

Avec des taux d’intérêt négatifs et des investissements accrus sur le franc suisse, la banque centrale suisse tente de freiner la demande et veut empêcher que la devise ne s’apprécie à des niveaux trop élevés.

En septembre, elle a maintenu son principal taux directeur à -0,75%.

“La phase de taux bas pourrait durer encore plus longtemps, et un nouvel assouplissement de la politique monétaire pourrait également être nécessaire dans certaines circonstances”, a déclaré Jordan à l’hebdomadaire dans une interview à paraître dimanche, faisant écho aux récents commentaires de son adjoint Martin Schlegel.

Kirsti Knolle, Matthieu Protard pour la versione française

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below