October 30, 2019 / 8:05 PM / 22 days ago

Le projet Fiat-PSA répond à une "logique de marché" mais Rome sera "vigilant", dit Gualtieri

Le gouvernement italien reconnaît la "logique de marché" du projet de rapprochement entre le français PSA et l'italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) mais sera "vigilant", a annoncé mercredi soir le ministre italien de l'Economie, Roberto Gualtieri (photo). /Photo prise le 5 septembre 2019/REUTERS/Ciro de Luca

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien reconnaît la “logique de marché” du projet de rapprochement entre le français PSA et l’italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) mais sera “vigilant”, a annoncé mercredi soir le ministre italien de l’Economie, Roberto Gualtieri.

“Des processus de ce type sont inévitables, mais il est vrai que le gouvernement devrait suivre avec beaucoup d’attention et de soin comment ils se déroulent”, a-t-il dit.

“Le gouvernement suit les développements avec respect, c’est une logique de marché, mais il est également conscient que nous parlons d’une industrie très importante pour notre pays”, a-t-il ajouté.

PSA et Fiat Chrysler Automobiles ont confirmé mercredi avoir engagé des discussions visant à créer un des leaders mondiaux du secteur de l’automobile. Ils pourraient officialiser leur rapprochement dès jeudi, a-t-on appris d’une source proche du dossier.

Giuseppe Fonte; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below