October 8, 2019 / 9:19 AM / a month ago

L'économie britannique montre des signes de fragilité

LONDRES (Reuters) - L’économie britannique montre de plus en plus de signes de tension, la perspective d’une sortie du pays de l’Union européenne sans accord négocié se conjuguant au ralentissement de la croissance mondiale, et cette dégradation semble peu à peu se propager à des domaines qui étaient longtemps restés des moteurs de l’expansion.

L'économie britannique montre de plus en plus de signes de tension, la perspective d'une sortie du pays de l'Union européenne sans accord négocié se conjuguant au ralentissement de la croissance mondiale, et cette dégradation semble peu à peu se propager à des domaines qui étaient longtemps restés des moteurs de l'expansion. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger

La confiance des chefs d’entreprise est ainsi tombée à son plus bas niveau depuis la crise financière mondiale et le marché du travail commence à décélérer, ce qui fait craindre un impact sur la consommation.

Les différents scénarios du Brexit encore envisagés compliquent les prévisions économiques pour les mois à venir, pour les investisseurs comme pour la Banque d’Angleterre.

Les économistes interrogés le mois dernier par Reuters évaluaient à 35% la probabilité d’une récession au cours des 12 prochains mois.

Voici un point sur plusieurs indicateurs économiques britanniques et leur évolution depuis le référendum sur l’Union européenne de juin 2016:

LE MORAL DES PATRONS EN BERNE

Le pessimisme des chefs d’entreprise a atteint son plus haut niveau depuis plusieurs années et plusieurs indicateurs de l’évolution future de l’activité (celui du Lloyds, celui de la CBI et les enquêtes IHS Markit/CIPS auprès des directeurs d’achats) se sont dégradés ces derniers mois.

L’enquête IHS Markit/CIPS publiée la semaine dernière a montré une contraction inattendue de l’activité dans le secteur des services en septembre.

LES MÉNAGES CONTINUENT DE CONSOMMER

La consommation des ménages britanniques a assuré un soutien à la croissance depuis le vote du Brexit mais elle semble désormais s’orienter de plus en plus vers des dépenses contraintes, comme l’alimentation.

Au deuxième trimestre, les dépenses dans la restauration et l’hôtellerie étaient ainsi inférieures d’environ 1,5% à leur niveau de la mi-2016 alors que celles de produits alimentaires et de boissons non-alcoolisées étaient en hausse de près de 7%, selon les statistiques officielles.

Les chiffres du British Retail Consortium et de l’émetteur de cartes de crédit Barclaycard publiés lundi montrent que les grandes enseignes de magasins ont connu leur pire mois de septembre depuis 1995.

LE MARCHÉ DU TRAVAIL COMMENCE À DÉCÉLÉRER

L’emploi est longtemps resté le principal point fort de l’économie britannique mais il a récemment montré à son tour des signes de dégradation. Sur janvier-juillet, il a ainsi subi, en données annualisées, sa plus forte baisse depuis début 2012.

La croissance des salaires est au plus haut depuis dix ans mais la Banque d’Angleterre estime qu’elle a atteint son point haut et la productivité n’augmente plus.

Le taux de croissance annualisé des salaires hors primes dans le secteur privé, un indicateur surveillé de près par la banque centrale, a reculé en juillet après avoir atteint en juin son plus haut niveau depuis près de cinq ans.

L’INVESTISSEMENT EN RETRAIT

Si l’ONS, l’institut national de la statistique, a revu à la hausse l’investissement des entreprises, les chiffres montrent toujours une stagnation des dépenses d’investissement en capital fixe depuis juin 2016.

Selon l’ONS, l’investissement des entreprises est inférieur d’environ cinq milliards de livres (5,6 milliards d’euros) au niveau qu’il aurait atteint si la tendance observée avant le référendum sur l’UE s’était maintenue depuis.

Andy Bruce, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below