September 19, 2019 / 2:25 PM / 2 months ago

Casino dit négocier la vente de Leader Price à Aldi

Casino a annoncé jeudi discuter de la vente de sa filiale Leader Price à l'allemand Aldi pour un montant qui n'a pas été divulgué. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Casino a annoncé jeudi discuter de la vente de sa filiale Leader Price à l’allemand Aldi pour un montant qui n’a pas été divulgué.

Le journal Les Echos, qui avait auparavant fait état de ces discussions, a rapporté que le montant de cette cession pourrait être sensiblement supérieur à 400 millions d’euros.

“(...) Le Groupe Casino et Aldi France sont entrés en discussions en vue d’aboutir à la remise d’une offre ferme par Aldi France. Une fois connus et pour autant qu’ils soient acceptés par le groupe, les paramètres de l’offre seront communiqués au marché.”, écrit le distributeur dans un communiqué.

Selon Les Echos, un mandat a été donné à la banque BNP Paribas dans le cadre des négociations exclusives engagées avec le “hard discounter” allemand. Le quotidien précise que l’opération pourrait se conclure dans les quatre à cinq semaines qui viennent.

Casino cherche depuis plusieurs mois à céder des actifs pour accélérer son désendettement et améliorer la génération de trésorerie.

Le distributeur - dont la maison mère Rallye, elle aussi étranglée par la dette, a été placée sous sauvegarde en mai - se démène depuis des mois pour retrouver la confiance des investisseurs en s’engageant dans des cessions d’actifs massives et dans des ventes ou fermetures de magasins déficitaires en France pour doper sa rentabilité.

Le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri a dit le 20 août viser deux milliards d’euros de cessions d’actifs supplémentaires en France par rapport à un objectif initial de 2,5 milliards d’euros à réaliser d’ici le premier trimestre 2020. Il a aussi affiché sa volonté de se recentrer sur ses actifs premium, de proximité ou digital après avoir déjà cédé les murs de magasins Monoprix, de supers ou d’hypermarchés.

Ces cessions, combinées à la suppression du dividende et à la génération de trésorerie en France, doivent permettre à Casino de ramener sa dette nette en France à moins de 1,5 milliard d’euros à la fin 2020, contre 2,7 milliards fin 2018.

L’action Casino a terminé jeudi en hausse de 2,29% à 43,83 euros à Paris, une progression bien supérieure à celle du CAC 40 qui a pris 0,68%.

Jean-Michel Bélot et Nicolas Delame, édité par Marc Angrand et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below