March 18, 2019 / 10:04 PM / in 3 months

Les actionnaires de Danske Bank manifestent leur colère

Les actionnaires de Danske Bank ont exprimé lundi leur colère de voir la première banque danoise impliquée dans un scandale de blanchiment d'argent, lors de l'Assemblée générale (AG). /Photo d'archives/REUTERS/Jacob Gronholt-Pedersen

COPENHAGUE (Reuters) - Les actionnaires de Danske Bank ont exprimé lundi leur colère de voir la première banque danoise impliquée dans un scandale de blanchiment d’argent, lors de l’Assemblée générale (AG).

Certains des quelque 700 investisseurs présents ont exigé que la direction soit tenue pour personnellement responsable.

Ils se sont toutefois opposés à la scission de la banque et ont rejeté la proposition du cabinet belge de conseil aux actionnaires Deminor qui prônait l’ouverture d’une enquête indépendante.

Le Danemark, l’Estonie, la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis enquêtent sur 200 milliards d’euros de transactions, dont la plupart sont suspectes, effectuées entre 2007 et 2015 via la division estonienne de la première banque danoise, à partir notamment de la Russie et de plusieurs ex-républiques de l’Union soviétique.

Depuis que le scandale a éclaté l’année dernière, la banque a remplacé son directeur général et son président, s’est retirée de la Russie et des pays baltes, a renforcé ses efforts en matière de contrôle et a promis d’attribuer 1,5 milliard de couronnes danoises (201 millions d’euros) à la lutte contre la fraude financière.

Danske Bank a déclaré aux actionnaires lundi que les anciens et les actuels dirigeants, dans ce contexte, avaient renoncé à leurs primes.

“Le comité exécutif a décidé de renoncer aux primes qui auraient pu être versées pour 2018”, a déclaré le nouveau président Karsten Dybvad lors de l’AG à Copenhague. Il a ajouté soutenir la décision sans préciser le montant des bonus annulés.

Le cours de l’action Danske Bank a été divisé par deux en 2018 mais s’est stabilisé cette année. Aucune révélation majeure sur le groupe n’a émergé depuis, alors que le scandale éclabousse d’autres banques, comme Deutsche Bank et Swedbank.

L’implication de la banque danoise a pourtant été au coeur des discussions lors de l’AG. “La banque s’est moquée de ses actionnaires, de ses clients et de l’ensemble de la population danoise”, a déclaré Nanna Bonde, une actionnaire.

Teis Jensen et Jacob Gronholt-Pedersen, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below