March 18, 2019 / 3:29 PM / in 7 months

EasyJet se retire des discussions sur Alitalia

Easyjet a annoncé lundi se retirer des négociations portant sur l'avenir des activités d'Alitalia, ce qui plonge la compagnie italienne en difficulté dans l'incertitude deux semaines avant la date butoir fixée pour son sauvetage. /Photo prise le 12 mars 2019/REUTERS/Stéphane Mahé

(Reuters - Easyjet a annoncé lundi se retirer des négociations portant sur l’avenir des activités d’Alitalia, ce qui plonge la compagnie italienne en difficulté dans l’incertitude deux semaines avant la date butoir fixée pour son sauvetage.

La deuxième compagnie “low cost” d’Europe derrière Ryanair a indiqué avoir pris la décision de se retirer du processus après des discussions avec la compagnie de chemin de fer italienne contrôlée par l’Etat, Ferrovie dello Stato Italiane, et la compagnie aérienne américaine Delta Air Lines.

En difficultés financières, Alitalia a été placée sous administration spéciale en 2017 après le rejet par ses salariés d’un nouveau plan de sauvetage, contraignant le gouvernement à se lancer à nouveau à la recherche d’un repreneur, pour la troisième fois en une dizaine d’années.

Ferrovie dello Stato s’est engagé dans une course contre la montre pour respecter le délai fixé à la fin du mois par le gouvernement italien pour présenter un plan de sauvetage pour Alitalia. Il était en pourparlers avec easyJet et Delta sur un éventuel accord.

Sans un partenaire industriel à bord, une source a déclaré la semaine dernière qu’Alitalia pourrait bientôt se retrouver dans une situation critique, car ni Ferrovie ni l’Etat italien ne possèdent les compétences nécessaires pour gérer le transporteur.

Alitalia et Ferrovie n’ont pas pu être contactés dans l’immédiat.

EasyJet avait déclaré à plusieurs reprises s’intéresser aux activités court-courrier d’Alitalia et à ses bases dans les principaux aéroports.

“EasyJet reste attaché à l’Italie, en tant que marché clé pour le groupe”, a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué.

“Nous continuons d’investir dans les trois bases de Milan, Naples et Venise.”

Sangameswaran S à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below