March 15, 2019 / 1:44 PM / 2 months ago

Eni promet davantage de retour aux actionnaires et moins de pollution

MILAN (Reuters) - Eni s’est engagé vendredi à augmenter le retour aux actionnaires via un programme de rachat d’actions et une hausse de son dividende qui seront accompagnés d’une forte croissance de ses flux de trésorerie au cours des quatre prochaines années.

Eni s'est engagé vendredi à augmenter le retour aux actionnaires via un programme de rachat d'actions et une hausse de son dividende qui seront accompagnés d'une forte croissance de ses flux de trésorerie au cours des quatre prochaines années. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

Le groupe pétrolier et gazier italien, qui présentait son plan stratégique 2019-2022, prévoit cette année un programme initial de rachat d’actions de 400 millions d’euros et une augmentation de 3,6% de son dividende à 0,86 euro par action.

Après 2019, le rachat d’actions s’élèverait à 400 millions d’euros par an avec un prix du baril de Brent compris entre 60 et 65 dollars mais atteindrait 800 millions d’euros si le cours du Brent était supérieur à 65 dollars le baril.

En dessous de 60 dollars le baril de Brent, il n’y aurait pas de rachat d’actions.

Le Brent se négociait autour de 67 dollars vendredi.

“Nous allons générer environ 22 milliards d’euros de trésorerie disponible sur la durée du plan dans nos activités dans l’amont, soit près du double de nos besoins en dividendes”, a déclaré l’administrateur délégué Claudio Descalzi lors d’une conférence téléphonique.

Il a ajouté qu’Eni voulait croître de façon organique et ne viserait pas de rachats d’actifs à moins qu’une bonne opportunité se présente.

NEUTRALITÉ CARBONE D’ICI 2030

A la Bourse de Milan, l’action Eni gagnait 0,85% en début d’après-midi et surperformait l’indice Stoxx des valeurs pétrolières et gazières européennes (+0,55%).

Au cours de l’année écoulée, les principales sociétés pétrolières et gazières du monde ont été incitées à augmenter le retour aux actionnaires du fait de la hausse des bénéfices et des cours du pétrole après trois ans de marasme.

Eni prévoit une production de pétrole et de gaz en hausse de 3,5% par an en moyenne d’ici à 2025, et 2,5 milliards de barils équivalent pétrole de nouvelles ressources.

Le groupe, qui a produit 1,85 million de barils par jour en 2018, a découvert de grosses réserves de gaz au Mozambique et en Egypte qui lui permettent d’assurer ses arrières.

Eni produit plus de la moitié de son pétrole et de son gaz en Afrique mais a signé plusieurs contrats dans la région du Golfe afin de se diversifier géographiquement.

Il investira environ 33 milliards d’euros au total dans son plan quadriennal jusqu’en 2022 et consacrera 1,4 milliard d’euros à de nouvelles solutions énergétiques. Il prévoit de disposer de plus de 10 gigawatts de capacités en énergies renouvelables d’ici 2030.

Eni a également déclaré qu’il serait neutre en émission carbone d’ici 2030. “S’attaquer à ce problème est une priorité stratégique de notre conseil d’administration”, a dit Claudio Descalzi.

Ces dernières années, les investisseurs ont accru la pression sur les entreprises pétrolières et gazières pour qu’elles réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre et investissent davantage dans les énergies non carbonées.

Giancarlo Navach et Stephen Jewkes, Dominique Rodriguez pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below