March 12, 2019 / 8:27 AM / 2 months ago

La BoJ peut être souple pour son objectif d'inflation, dit Aso

La Banque du Japon (BoJ) peut s'accorder une certaine souplesse dans la manière dont elle définit son objectif d'un taux d'inflation de 2%, a déclaré mardi le ministre des Finances Taro Aso (photo). /Photo prise le 13 novembre 2018/REUTERS/Issei Kato

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) peut s’accorder une certaine souplesse dans la manière dont elle définit son objectif d’un taux d’inflation de 2%, a déclaré mardi le ministre des Finances Taro Aso.

“Je crois que personne dans la population ne s’émeut que l’inflation n’ait pas atteint 2%”, a déclaré Taro Aso à la Diète, lorsqu’il lui a été demandé si la BoJ devait persister à poursuivre un objectif qui ne cesse de lui échapper.

D’autres instituts d’émission, comme la Banque centrale européenne (BCE), sont plus souples dans ce domaine et “je pense que la BoJ pourrait être elle aussi un peu plus souple”, a ajouté le ministre des Finances.

Masayoshi Amamiya, vice-gouverneur de la BoJ, a toutefois fait valoir, toujours devant la Diète, que ce taux d’inflation de 2% restait la priorité de la banque centrale.

“Il est important et nécessaire pour la BoJ de communiquer aux marchés sa stratégie de sortie d’une politique monétaire ultra-accommodante”, a-t-il dit.

“Le débat sur une telle sortie ne peut avoir lieu que lorsque nous serons proches d’atteindre notre objectif de prix”.

La BoJ est confrontée à un dilemme: des années d’injections massives de liquidités ne lui laissent que peu de moyens pour combattre une éventuelle récession et le ralentissement actuel de la croissance mondiale risque de la priver de toute chance de reconstituer son arsenal.

Le maintien de la politique actuelle de soutien se révèle lui-même coûteux car les taux très bas qu’elle pratiquent pèsent sur la rentabilité des banques tandis que ses achats de titres assèchent la liquidité du marché obligataire.

Des sources ont dit à Reuters que la banque centrale poursuivrait sans doute son programme d’assouplissement quantitatif et signalerait que les risques extérieurs s’accumulent à l’occasion de sa réunion de politique monétaire qui se tient jeudi et vendredi.

Leika Kihara et Stanley White; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below