March 10, 2019 / 2:49 PM / in 3 months

Projet de conseil commun Renault, Nissan, MCC

Renault, Nissan Motor et Mitsubishi Motors envisagent de créer un conseil commun qui permettrait de débattre des questions liées à l'alliance et d'avancer sur la voie de l'intégration de leurs activités, a annoncé dimanche TV Tokyo. /Photo prise le 15 janvier 2019/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Renault, Nissan Motor et Mitsubishi Motors envisagent de créer un conseil commun qui permettrait de débattre des questions liées à l’alliance et d’avancer sur la voie de l’intégration de leurs activités, a annoncé dimanche TV Tokyo.

Citant plusieurs sources proches du dossier, la chaîne indique que les dirigeants des trois constructeurs automobiles - le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, le président de Mitsubishi Motors, Osamu Masuko, et le président de Renault, Jean-Dominique Senard - pourraient annoncer prochainement ce projet, s’il est approuvé mardi par le conseil de Nissan.

Aucune des trois sociétés n’a pu être contactée pour un commentaire dans l’immédiat.

L’alliance entre Renault et Nissan a été créée en 1999 et élargie en 2016 à Mitsubishi.

Avant son arrestation en novembre, Carlos Ghosn, qui occupait les postes de président du conseil d’administration des trois sociétés, avait oeuvré à un rapprochement plus étroit entre Nissan et Renault, avec notamment la possibilité d’une fusion complète, malgré les réserves de Nissan.

Ce projet a toutefois semblé menacé par l’arrestation le 19 novembre de Carlos Ghosn pour abus de confiance aggravé. Il a été remis en liberté mercredi dernier contre le versement d’une caution de près de huit milliards d’euros, après avoir passé plus de cent jours au centre de détention de Tokyo.

La nouvelle structure, baptisée “New Alliance Board”, remplacerait deux sociétés néerlandaises distinctes - une entre Nissan et Renault, et l’autre entre Nissan et Mitsubishi Motors - qui avaient été créées pour explorer les synergies et étudier les dossiers liés à l’alliance.

Cette réunion du conseil sera probablement présidée par Jean-Dominique Senard. Elle pourrait désigner des groupes de travail chargés d’explorer les moyens de combiner les activités des trois sociétés, selon TV Tokyo.

Chang-Ran Kim et Maki Shiraki, Jean-Michel Bélot pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below