December 19, 2018 / 1:10 PM / 5 months ago

Wall Street attendue en hausse avant la décision de la Fed

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse mercredi et les Bourses européennes poursuivent leur rebond à mi-séance après l’accord entre l’Italie et l’Union européenne sur le budget prévisionnel de Rome pour 2019 et avant l’annonce d’un probable nouveau tour de vis monétaire de la Réserve fédérale (Fed). Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de la Bourse de New York en hausse d’environ 0,9%. À Paris, le CAC 40 gagne 0,82% à 4.793,07 vers 12h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,76% et à Londres, le FTSE avance de 1,02%.

Les Bourses européennes poursuivent leur rebond à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 0,82% vers 12h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,76% et à Londres, le FTSE avance de 1,02%. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,56%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro monte de 0,75% et le Stoxx 600 s’adjuge de 0,59%.

La Fed rendra à 19h00 GMT sa décision de politique monétaire et publiera également ses projections économiques avant une conférence de presse, à 19h30 GMT, du président de la banque centrale américaine, Jerome Powell.

Une hausse de taux d’un quart de point, la quatrième et dernière de l’année, est largement anticipée mais les investisseurs seront surtout attentifs aux commentaires sur la trajectoire future des taux alors que nombre d’entre eux estiment que la banque centrale américaine pourrait signaler un ralentissement de son resserrement monétaire face à la volatilité des marchés et aux craintes sur la croissance économique.

Les indices européens sont soutenus par ailleurs par le compromis trouvé entre la Commission européenne et l’Italie sur le projet de budget italien pour 2019 qui permettra à Rome d’échapper à une procédure disciplinaire pour déficit excessif.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Dans les échanges d’avant-Bourse, Fedex recule de 5,5% après avoir revu en baisse ses perspectives pour 2019, victime collatérale de l’affaiblissement de l’économie en Europe et du conflit commercial sino-américain..

Le groupe Micron Technology recule de près de 8% en avant-Bourse après avoir publié mardi soir un chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux attentes du marché et des prévisions pour le trimestre en cours moins bonnes que prévu. Dans son sillage, le groupe STMicroelectronics abandonne 1,4%, AMS 3,5% et ASML 3,84%.

VALEURS EN EUROPE

L’indice italien du secteur bancaire prend 3,75%, porté par l’accord sur le budget entre Rome et Bruxelles. Le secteur bancaire de la zone euro gagne 1,04%.

Plus forte hausse du Stoxx, GlaxoSmithKline gagne environ 7% après avoir dit envisager de se scinder en deux activités après la création d’une coentreprise dans la santé grand public avec l’américain Pfizer, qui gagne 1,2% en avant-Bourse.

Le secteur automobile monte de 0,86% dans le sillage d’une note de Credit Suisse, qui prévoit un horizon plus dégagé pour ce compartiment en 2019. PSA gagne 1,09%, Volkswagen 0,86% et Daimler 1,04%.

Parmi les plus fortes baisses du Stoxx, le titre Natixis cède 7,16% au lendemain de l’avertissement lancé par la banque sur ses revenus du quatrième trimestre, conséquence de pertes dans son portefeuille de dérivés actions sur les marchés asiatiques.

Deutsche Post et Royal Mail baissent respectivement de 4,59% et de 2,76% après l’abaissement des prévisions de leur concurrent FedEx.

Ceconomy chute de 14,52%, le groupe de distribution prévoyant une nouvelle contraction de son bénéfice annuel durant l’exercice en cours. Fnac Darty, dont le groupe allemand est le premier actionnaire, cède 3,94%.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans est stable à 2,821% avant les annonces dans la soirée de la Fed.

En Europe, le rendement du Bund allemand de même échéance est également proche de l’équilibre, à 0,242%.

Les taux italiens ont en revanche nettement baissé en réaction à l’accord sur le budget italien pour 2019: le rendement des BTP à deux ans redescend à 0,44%, un plus bas de sept mois. Le 10 ans recule de plus de 16 points de base à 2,771%.

CHANGES

L’apaisement des tensions entre Rome et Bruxelles sur le budget bénéfice à l’euro qui gagne environ 0,35% face au dollar, repassant la barre de 1,14 dollar.

Parallèlement, le dollar cède 0,29% en raison des spéculations sur un ralentissement des hausses de taux de la Fed l’année prochaine.

PÉTROLE

Les cours pétroliers reprennent des couleurs après trois séances de baisse: le Brent gagne 0,5% à 56,57 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,6% à 46,5 dollars.

Le marché attend à 15h30 GMT les chiffres hebdomadaires des stocks aux Etats-Unis. Ceux de l’American Petroleum Institute (API) ont montré mardi une hausse inattendue des réserves de brut.

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below