December 19, 2018 / 11:35 AM / in 5 months

Thyssenkrupp choisit une femme pour la présidence de son conseil

Thyssenkrupp a pour la première fois désigné une femme, Martina Merz, pour la présidence de son conseil de surveillance. /Photo prise le 21 novembre 2018/REUTERS/Thilo Schmuelgen

FRANCFORT (Reuters) - Thyssenkrupp a pour la première fois désigné une femme, Martina Merz, pour la présidence de son conseil de surveillance.

Ce choix de Martina Merz, entrée au conseil le mois dernier, sera soumis le 1er février au vote des actionnaires lors de l’assemblée générale, a annoncé mercredi le conglomérat allemand.

Si sa nomination est approuvée, elle prendra la présidence à un moment charnière dans l’histoire du groupe.

Cédant aux pressions des actionnaires, qui ont entraîné le départ coup sur coup en juillet des présidents du directoire et du conseil de surveillance, Thyssenkrupp a annoncé en septembre qu’il allait se scinder en deux entités cotées, l’une concentrée sur les biens d’équipement et l’autre reprenant le reste des actifs du groupe.

Ancienne dirigeante de la société néerlandaise Chassis Brakes International, Martina Merz est actuellement présidente de l’équipementier automobile SAF Holland. Elle siège aussi dans différents conseils d’administration, notamment celui du français Imerys.

Arno Schütze; Bertrand Boucey et Claude Chendjou pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below