December 13, 2018 / 12:11 PM / a month ago

GAM supprime des emplois, passe le dividende et prévoit une perte

ZURICH/LONDRES (Reuters) - Le gérant d’actifs suisse GAM Holding, qui a émis jeudi un avertissement sur son résultat annuel, va supprimer 10% de ses effectifs et passer le dividende, des annonces qui font plonger le titre en Bourse de 30%.

Le gérant d'actifs suisse GAM Holding, qui a émis jeudi un avertissement sur son résultat annuel, va supprimer 10% de ses effectifs et passer le dividende, des annonces qui font plonger le titre en Bourse de 30%. /Photo prise le 24 octobre 2018/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le groupe zurichois, qui a inscrit une charge pour dépréciation de 59 millions de francs suisses (52,2 millions d’euros) liée à l’acquisition du fonds spéculatif britannique Cantab Capital Partners pour 217 millions de dollars (190 millions d’euros), a connu une année difficile.

L’un de ses administrateurs a été suspendu en juillet en raison de soupçons d’infraction au code de conduite interne.

GAM a dit anticiper une perte nette d’environ 925 millions de francs suisses (819 millions d’euros) cette année, les actifs sous gestion ayant encore diminué de 4,8% depuis la fin du troisième trimestre.

Le groupe prévoit un résultat ajusté avant impôt pour 2019 sensiblement inférieur à celui de 2018.

Les actifs sous gestion s’élevaient à 139,1 milliards de francs fin novembre, contre 146,1 milliards fin septembre, essentiellement en raison de sorties nettes de 4,2 milliards de dollars, précise GAM dans un communiqué.

LE TITRE EN RECUL DE 78% DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉE

La prévision de perte nette pour cette année est d’environ 10% sous le consensus et la baisse du dividende est “vraiment négative” tandis que les économies prévues de 40 millions de francs sont insuffisants, commente Tomasz Grzelak, analyste chez Baader Helvea.

“Je ne suis pas optimiste (...) On ne sait pas vraiment quand la base d’actifs va se stabiliser, c’est le problème”, a-t-il déclaré.

L’action GAM chutait de 23,43% vers 11h40 GMT après avoir reflué jusqu’à 30%, portant son recul à 78% depuis le début de l’année.

GAM prévoit un résultat opérationnel avant impôt en 2018 d’environ 125 millions de francs, contre 172,5 millions l’an dernier. Le groupe a dégagé en 2017 un bénéfice net aux normes IFRS de 123,2 millions de francs.

En matière de dividende, GAM a revu sa politique pour 2019 et au-delà, avec un objectif de versement minimum de la moitié du bénéfice net ajusté.

Les actifs sous gestion de GAM ont chuté de 17,7 milliards de francs au troisième trimestre en raison des turbulences sur les marchés financiers.

GAM, désormais considéré comme une éventuelle proie dans le cadre d’une acquisition, a rejeté une offre de Schroders pour sa division fonds spéculatifs, selon des médias.

David Jacob, le nouveau directeur général par intérim de GAM, a réaffirmé devant la presse que le conseil d’administration du groupe était ouvert à toutes les options, mais que la direction était concentrée pour le moment sur la gestion de l’entreprise en l’état.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below