December 13, 2018 / 9:21 AM / 3 months ago

Statu quo de la BNS qui abaisse ses prévisions d'inflation

La Banque nationale suisse (BNS) a maintenu jeudi l'orientation ultra-accommodante de sa politique monétaire et a laissé en place son dispositif de taux d'intérêt négatifs pour lutter contre la valorisation élevée du franc suisse. /Photo prise le 7 décembre 2018/REUTERS/Denis Balibouse

ZURICH (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) a maintenu jeudi l’orientation ultra-accommodante de sa politique monétaire et a laissé en place son dispositif de taux d’intérêt négatifs pour lutter contre la valorisation élevée du franc suisse.

La marge de fluctuation du taux Libor à trois mois demeure comprise entre −1,25% et −0,25% et le taux d’intérêt appliqué aux avoirs à vue détenus à la BNS reste quant à lui fixé à −0,75%, conformément au consensus des prévisions des économistes interrogés par Reuters.

“Dans l’ensemble, le franc suisse s’inscrit toujours à un niveau élevé, et la situation sur le marché des changes demeure fragile”, écrit la BNS dans son communiqué sur la décision de politique monétaire.

“Le taux d’intérêt négatif et la disposition de la Banque nationale à intervenir au besoin sur le marché des changes sont toujours nécessaires. Ils maintiennent à un bas niveau l’attrait des placements en francs et réduisent les pressions à la hausse sur le franc”, précise la banque centrale qui a révisé en baisse ses prévisions d’inflation pour 2019 et 2020.

La BNS a confirmé sa prévision d’une inflation à 0,9% cette année mais ne table plus que sur 0,5% en 2019 et 1,0% en 2020 contre respectivement 0,8% et 1,2% en septembre.

Elle s’attend aussi à un ralentissement de la croissance du produit intérieur brut à 1,5% l’année prochaine contre 2,5% prévu pour 2018.

Les économistes n’anticipent pas de normalisation de la politique monétaire de la BNS avant un premier relèvement par la Banque centrale européenne (BCE) de son taux de dépôt, actuellement fixé à -0,4%.

La BCE, dont le conseil des gouverneurs se réunit jeudi et qui devrait entériner la fin de son programme d’achats d’actifs, a dit qu’elle maintiendrait ses taux directeurs inchangés au moins jusqu’à l’été 2019.

John Revill, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below