December 12, 2018 / 8:54 AM / 3 months ago

Le marché salue l'entrée de Tencent Music à Wall Street

NEW YORK/HONG KONG (Reuters) - Le chinois Tencent Music Entertainment Group a gagné près de 8% mercredi pour sa première séance à Wall Street, les investisseurs saluant les débuts boursiers de l’un des principaux acteurs du secteur en forte croissance de la diffusion de musique en “streaming”.

Le chinois Tencent Music Entertainment Group gagnait près de 10% mercredi au premier jour de sa cotation à Wall Street, les investisseurs saluant les premiers pas boursiers d'un des principaux acteurs du secteur en forte croissance de la diffusion de musique en "streaming". /Photo prise le 12 décembre 2018/REUTERS/Bryan R Smith

L’action, qui a pris en séance jusqu’à plus de 13%, a terminé à 14 dollars, 7,69% au-dessus de son prix d’introduction, fixé à 13 dollars par ADS (American Depositary Receipts).

La capitalisation boursière du groupe représente environ 23 milliards de dollars , l’équivalent de celle du suédois Spotify, qui est aussi l’un de ses actionnaires.

L’IPO de Tencent Music Entertainment, filiale du géant technologique chinois Tencent Holdings, a généré un produit de près de 1,1 milliard de dollars (971 millions d’euros).

Cette entrée en Bourse est la quatrième en importance pour une entreprise chinoise cette année, derrière celles du spécialiste du streaming vidéo iQiyi (2,4 milliards de dollars levés), du groupe de commerce électronique Pinduoduo (1,6 milliard de dollars) et du constructeur de voitures électriques NIO (1,15 milliard de dollars).

Au total, les entreprises chinoises ont déjà levé 7,9 milliards de dollars via des IPO cette année, total le plus élevé depuis 2014, selon les données de Refinitiv.

Tencent Music avait déposé début octobre une première demande officielle de cotation auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) avant, dix jours plus tard, de repousser d’au moins un mois son projet au vu d’un marché ébranlé par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Le groupe a finalement lancé son IPO après l’annonce d’une trêve de trois mois convenue, début décembre, par les deux pays.

“Nous sommes très fiers d’avoir réussi à mener à bien l’IPO en dépit d’un marché difficile”, a déclaré mercredi Tony Yip, directeur de la stratégie de l’entreprise, lors d’un entretien téléphonique. “Lever plus d’un milliard de dollars dans un contexte comme celui-ci n’est pas une tâche facile.”

MODÈLE ÉCONOMIQUE DIFFÉRENT

Encouragés par les nouvelles discussions entre Washington et Pékin, les spécialistes de VTC Uber et Lyft ont également avancé dans leurs projets d’IPO à Wall Street. Ils espèrent être cotés au premier semestre 2019.

Globalement, le marché des introductions en Bourse aux Etats-Unis connaît, en 2018, sa meilleure année depuis 2014, avec 208 IPO totalisant 52,7 milliards de dollars depuis janvier, selon le cabinet PricewaterhouseCoopers. Ce dernier relève toutefois un ralentissement au quatrième trimestre.

“Les entreprises solides choisissent souvent d’entrer en Bourse en dépit de conditions de marché difficiles et, historiquement, cela représente une opportunité rémunératrice pour les investisseurs”, souligne David Ethridge, chargé des IPO américaines chez PricewaterhouseCoopers.

Tencent Music, qui revendique plus de 800 millions d’utilisateurs actifs par mois, propose également du karaoké en ligne et des services de diffusion en direct centrés sur la musique. Il estimait que son catalogue disposait de 20 millions de morceaux musicaux au 30 septembre 2018.

A la différence de celui de Spotify et d’autres acteurs occidentaux du secteur, le modèle économique de Tencent ne repose pas principalement sur les abonnements payants mensuels.

Les services de musique en ligne, incluant notamment les abonnements, les téléchargements et les services musicaux agrémentés de publicités, n’ont contribué qu’à hauteur de 30% au chiffre d’affaires global de Tencent sur neuf mois.

Les services de divertissement centrés sur la musique, comprenant des cadeaux virtuels et des abonnements premium, ont généré plus de 70% des 1,65 milliard de dollars de revenus réalisés en 2017, a indiqué Tencent dans un document boursier.

Avec Ann Alapatt et Aparajita Saxena Wilfrid Exbrayat et Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below