December 11, 2018 / 12:58 PM / 5 months ago

Du vert en vue à Wall Street, l'Europe accélère

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en nette hausse mardi et les principales Bourses européennes augmentent leurs gains à mi-séance, effaçant les pertes de la veille en profitant entre autres d’un regain d’espoir sur les relations commerciales, dans l’attente de précisions sur le Brexit. Les contrats à terme sur les indices de la Bourse de New York signalent une ouverture en hausse de 0,9% à 1,2% après la séance de lundi qui a vu les grands indices se retourner pour finir en légère hausse grâce à la remontée des cours des grandes valeurs technologiques. À Paris, le CAC 40 prend 2,02% à 4.838,38 points à 12h40 GMT, sa plus forte hausse depuis le 31 octobre. À Francfort, le Dax gagne 1,96% et à Londres, le FTSE progresse de 1,53%.

Les principales Bourses européennes augmentent leurs gains à mi-séance. À Paris, le CAC 40 prend 2,02% à 4.838,38 points à 12h40 GMT, sa plus forte hausse depuis le 31 octobre. À Francfort, le Dax gagne 1,96% et à Londres, le FTSE progresse de 1,53%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 1,8%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,82% et le Stoxx 600- de 1,91%.

La hausse s’est amplifiée en réaction aux informations de Bloomberg selon lesquelles la Chine envisage de réduire ses droits de douane sur les voitures importées des Etats-Unis.

Auparavant, le ministère chinois du Commerce avait annoncé que le vice-Premier ministre Liu He s’était entretenu mardi par téléphone avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, en vue de la prochaine session de négociations bilatérales.

La prudence reste toutefois de mise sur ce dossier après les déceptions et les rebondissements des dernières semaines, dans un contexte de remise en question des perspectives de croissance.

Autre soutien pour les marchés d’actions, l’annonce d’une amélioration du moral des investisseurs allemands en décembre, selon l’enquête mensuelle publiée par l’institut ZEW.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

A Wall Street, l’attention se portera une fois de plus sur les grosses valeurs technologiques comme Amazon, Apple, Facebook ou Alphabet, dont les valorisations ont fondu, les rendant à nouveau intéressantes pour les investisseurs prêts à braver le climat actuel d’aversion au risque.

VALEURS EN EUROPE

En Europe, c’est le compartiment automobile qui est en vedette en début d’après-midi en réaction aux espoirs de baisse des droits de douane chinois: Volkswagen prend 3,86%, Daimler 2,6% et BMW 2,64%. L’indice Stoxx du secteur gagne 2,91%.

Le rebond en Europe profite aux autres secteurs exposés aux tensions commerciales comme les matières premières, dont l’indice Stoxx de référence avance de 3,07%, ou celui des hautes technologies, qui prend 2,67%.

Parmi les plus fortes hausses du CAC figurent STMicroelectronics (+4,21%), ArcelorMittal (+3,72%) et Valeo (+4,12%).

Carrefour gagne 2,79% au lendemain de l’annonce par le président français, Emmanuel Macron, de mesures censées favoriser la sortie du mouvement social des “gilets jaunes” et donc la reprise d’une activité commerciale normale.

Parmi les plus fortes progressions du Stoxx 600, le groupe publicitaire britannique WPP bondit de 6,73% après la présentation d’un nouveau plan stratégique, le relèvement de sa prévision de chiffre d’affaires organique pour l’exercice en cours et la confirmation de sa politique de dividende.

Contre la tendance, Suez perd 2,23%, l’une des plus fortes baisses SBF 120. La direction d’Engie (+2,59%) a proposé le statu quo sur la participation de 32% dans Suez, a-t-on appris de source proche du conseil, ce qui revient à écarter l’hypothèse d’une OPA du producteur d’énergie.

CHANGES

Du côté des devises, la livre sterling, première victime lundi de l’annonce du report du vote de la Chambre des communes sur le Brexit, regagne du terrain face au dollar à 1,2618 s’éloignant du creux de 20 mois touché la veille à 1,2507, et face à l’euro, qui reste toutefois proche du seuil des 90 pence.

“Les investisseurs craignent toujours que le fait de repousser l’accord à plus tard risque d’entraîner un Brexit ‘dur’, ce qui aurait des répercussions sur l’économie britannique”, explique Paul Flood, gérant multi-actifs chez Newton Investment Management.

La monnaie unique est parallèlement en hausse de 0,3% face au dollar à 1,1390.

L’”indice dollar”, qui mesure les fluctuations de la monnaie américaine face à un panier de devises de référence, recule de 0,3%, effaçant une partie de ses gains de la veille (+0,73%).

TAUX

Le rebond des actions favorise la baisse des marchés obligataires: le rendement du Bund allemand à dix ans, référence pour la zone euro, prend près de trois points de base à 0,265%.

Le dix ans français prend pour sa part un peu moins de quatre points de base à 0,727%.

Même mouvement du côté des Treasuries à 10 ans, dont le rendement près de trois points à 2,888%.

PÉTROLE

Les cours du brut, hésitants en début de journée, sont repartis à la hausse avec le rebond des actions mais restent sous pression, les inquiétudes pour la croissance mondiale et les doutes sur la baisse annoncée de la production de l’”Opep+” continuant de planer.

Le Brent a repassé le seuil des 60 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) remonte au-dessus de 51,50 dollars.

La Russie compte réduire sa production pétrolière d’environ 50.000 à 60.000 barils par jour (bpj) en janvier, a dit mardi le ministre de l’Energie, Alexandre Novak, un volume bien inférieur à celui sur lequel Moscou s’est engagé la semaine dernière dans le cadre d’un accord avec l’Opep.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below