December 11, 2018 / 8:33 AM / 9 months ago

La Russie ne réduira que graduellement sa production de pétrole

La Russie compte réduire sa production de pétrole d'environ 50.000 à 60.000 barils par jour (bpj) en janvier, a dit mardi le ministre de l'Energie, Alexandre Novak, soit bien moins que l'engagement pris la semaine dernière dans le cadre d'un accord avec l'Opep. /Photo d'archives/REUTERS/Sergei Karpukhin

(Reuters) - La Russie compte réduire sa production de pétrole d’environ 50.000 à 60.000 barils par jour (bpj) en janvier, a dit mardi le ministre de l’Energie, Alexandre Novak, soit bien moins que l’engagement pris la semaine dernière dans le cadre d’un accord avec l’Opep.

Le chiffre évoqué par Alexandre Novak correspond à une production d’environ 11,35 millions de bpj le mois prochain, contre 11,37 millions en novembre et 11,41 millions en octobre, un record pour la Russie post-soviétique.

Alexandre Novak a redit que le pays réduirait très progressivement ses pompages.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés, dont la Russie, se sont engagés la semaine dernière à réduire leur production de 1,2 million de bpj à compter du mois de janvier. Sur ce total, l’effort de la Russie porte sur 228.000 bpj.

Les baisses de production visent à soutenir les cours du brut, qui avaient perdu plus de 25% depuis leurs plus hauts du début octobre.

Katia Goloubkova, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below