December 11, 2018 / 5:58 AM / 6 months ago

Commerce: USA, Chine discutent du calendrier des négociations

PÉKIN (Reuters) - La Chine et les Etats-Unis ont discuté d’une feuille de route pour la prochaine étape de leurs négociations commerciales au cours d’une conversation téléphonique qui s’est tenue mardi, tandis que des informations de presse selon lesquelles Pékin envisageait de réduire ses droits de douanes sur les voitures américaines dopaient le secteur automobile en Bourse.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He s'est entretenu mardi par téléphone avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, a annoncé le ministère chinois du Commerce. /Photo prise le 9 novembre 2018/REUTERS/Yuri Gripas

Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ont convenu le 1er décembre, lors d’un dîner à Buenos Aires, en marge du sommet du G20, de trouver un accord sur le commerce sous 90 jours.

Le ministère chinois du Commerce a annoncé mardi dans un communiqué que le vice-Premier ministre chinois Liu He, qui mène pour la Chine les négociations commerciales, s’était entretenu par téléphone avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant au Commerce, Robert Lighthizer.

“Les deux parties ont échangé leurs opinions pour la mise en application du consensus obtenu par les dirigeants des deux pays durant leur rencontre, et ont avancé sur le calendrier et la feuille de route des prochains travaux de consultation sur le commerce”, a indiqué le ministère chinois du Commerce.

Un porte-parole du Trésor américain a confirmé la tenue de cette conversation téléphonique, sans donner plus de précisions. La délégation américaine au Commerce n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire sur l’appel avec Pékin.

Mais le président américain Donald Trump s’est montré plus disert, évoquant mardi sur Twitter des “conversations très productives en cours” en vue de mettre fin au contentieux commercial avec la Chine.

Cette discussion téléphonique s’est déroulée après que Robert Lighthizer a déclaré dimanche que le 1er mars était une date butoir ferme pour que Washington et Pékin parviennent à un accord ferme sur le commerce et que, faute d’entente, de nouveaux droits de douane seraient instaurés.

Le Wall Street Journal a rapporté, de sources proches du dossier, que Liu He, premier conseiller du président Xi, avait l’intention d’aller à Washington après le Nouvel An.

Parallèlement, les valeurs automobiles ont grimpé à la suite d’une information de l’agence Bloomberg selon laquelle la Chine s’apprête à réduire les droits de douane sur les importations de voitures en provenance des Etats-Unis.

Cette information a été confirmée par un haut responsable américain qui précise sous le sceau de l’anonymat que les droits de douane chinois sur les automobiles et pièces détachées vont baisser de 40 à 15%.

Toutefois, a ajouté ce responsable, l’administration américaine attend de recevoir les spécifications officielles de cette baisse des tarifs ainsi que le calendrier de son application.

Le conseiller de la Maison blanche Kellyanne Conway a salué l’information sur les tarifs chinois, sans la confirmer. “C’est vraiment une très bonne nouvelle et j’espère que nos amis du secteur auto sont du même avis”, a-t-il dit à la presse.

Ben Blanchard et Lusha Zhang, avec David Lawder à Washington, Jean Terzian et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below