December 10, 2018 / 8:21 AM / 3 months ago

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris et en Europe :

BASF à suivre lundi à la Bourse de Francfort. La société a annoncé vendredi une révision à la baisse de son objectif de résultat opérationnel pour cette année, évoquant surtout les contre-performances de ses activités dans le secteur de la chimie mais aussi le bas niveau du Rhin et la faiblesse de la demande automobile en Chine. Le titre est indiqué en baisse de 1,9%. /Photo prise le 29 novembre 2018/REUTERS/Christian Hartmann

* RENAULT - Le parquet de Tokyo a inculpé lundi Carlos Ghosn mais aussi Nissan dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de fraude financière visant l’ancien président du constructeur automobile japonais, rapportent les médias nippons.

* AIR FRANCE-KLM a fait état lundi d’une croissance de 4,8% de son trafic en novembre et d’une amélioration de 0,7 point de son coefficient d’exploitation.

* BASF a annoncé vendredi une révision à la baisse de son objectif de résultat opérationnel pour cette année, évoquant surtout les contre-performances de ses activités dans le secteur de la chimie mais aussi le bas niveau du Rhin et la faiblesse de la demande automobile en Chine. Le titre est indiqué en baisse de 1,9%.

* CREDIT SUISSE prévoit d’annoncer cette semaine un programme de rachats d’actions dont le montant pourrait atteindre trois milliards de francs (2,65 milliards d’euros), a rapporté SonntagsZeitung en citant des sources proches du projet.

* ROCHE - Le groupe américain Gilead Sciences a annoncé lundi la nomination de Daniel O’Day, actuel directeur des activités pharmaceutiques de Roche, au poste de directeur général.

* VOLKSWAGEN a démenti dimanche des affirmations selon lesquelles son président Hans Dieter Pötsch était au courant du trucage des tests d’émissions polluantes au moins trois mois avant que n’éclate le scandale du “Dieselgate” aux Etats-Unis en septembre 2015.

* TOTAL - L’agence environnementale brésilienne Ibama a annoncé vendredi avoir rendu un cinquième avis, définitif, refusant à Total l’autorisation de réaliser des forages près de l’embouchure du fleuve Amazone. Ibama a dit avoir informé le groupe français de sa décision, motivée par le souci de préserver la biodiversité dans la zone concernée.

* AIRBUS a annoncé vendredi avoir remporté 439 commandes brutes et 380 commandes nettes entre janvier et novembre.

* DEUTSCHE BANK, COMMERZBANK. Le gouvernement allemand est prêt à orchestrer une fusion entre les deux groupes bancaires pour s’assurer que la première économie européenne ait au moins un établissement bancaire capable d’accompagner ses entreprises à l’international, a indiqué le magazine Focus.

* JULIUS BAER - La banque privée suisse discute d’un transfert de son portefeuille au Venezuela à SANTANDER dans le cadre de la réorganisation de ses activités en Amérique latine, a-t-on appris de sources proches du projet.

* RHEINMETALL, le groupe allemand spécialisé dans l’armement et l’équipement automobile, souhaite acquérir une participation majoritaire au capital de l’entreprise franco-allemande KMW + Nexter Defence Systems (KNDS), selon le quotidien Welt am Sonntag.

* THYSSENKRUPP et l’indien TATA STEEL sont sur le point de décider qui prendra la direction de leur future coentreprise européenne dans l’acier, ont dit à Reuters quatre sources proches du dossier.

* ERAMET a annoncé samedi prendre des mesures correctives pour améliorer le système de gestion de la qualité dans sa branche Alliages et a fait savoir que la mise en place de ces actions correctives pourrait avoir des conséquences financières “matérielles”.

* DANSKE BANK - Le conseil d’administration de Danske Bank a nommé vendredi Karsten Dybvad, qui était le candidat proposé par la famille Maersk, le principal actionnaire de la première banque danoise, au poste de président de l’établissement.

* AF - Le groupe de conseil suédois spécialisé dans les secteurs de l’énergie, de l’industrie et des infrastructures, a annoncé lundi son intention de racheter son concurrent finlandais Pöyry pour 611 millions d’euros.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below